Les chances des clubs marocains

Les quarts de finale des coupes africaines s’annoncent rudes, mais restent à la portée des clubs marocains en lice pour les sacres continentaux. Suite au tirage au sort effectué samedi dernier au Caire, le Raja et le Wydad de Casablanca affronteront pour leurs prochains matchs respectivement TP Mazembe, de la République démocratique du Congo, et soit ST-Michel United des ÃŽles de Seychelles, soit Vita (RDC). Le Raja, triple vainqueur de cette compétition (1989, 1997 et 1999), s’est lui qualifié avec panache même si le club a été battu, à Brazzaville, par l’Etoile du Congo (3-2).
C’était en match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Bien avant, les Diables Verts s’étaient imposés, en match aller sur le score de 3-0. Ils semblent ainsi les mieux placés pour prendre la première place qualitative aux demi-finales. Sans pour autant sous-estimer les Egyptiens d’AL Ahly, tenants du titre et également favoris du groupe A où figure les Casablancais. Ils affronteront les Sénégalais de La Jeanne d’Arc. Toujours dans les rencontres comptant pour la Ligue des champions, cette fois dans le groupe B, les Tunisiens de l’Espérance Tunis (vainqueurs en 1994) et les Egyptiens du Zamalek (sacrés en 1984-86-93-96) ont également les faveurs du pronostic face aux Ivoiriens de l’ASEC Abidjan (un titre en 1998) et aux Mozambicains de Costa do Sol. Depuis la victoire de Zamalek en 1984, la CL n’a échappé qu’à trois reprises (1995, 1998 et 2000) aux clubs maghrébins et l’Egypte). En Coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupes, les poulains de Rajhi Fakhreddine avaient, quant à eux, fait preuve d’une véritable démonstration de force, battant au passage les Ivoiriens de l’Alliance de Bouaké par le large score de 5-0 après avoir été tenus en échec au match aller.
Un score qui se passe de tout commentaire et qui en dit long sur la volonté des Rouge et Blanc d’aller de l’avant. En tout, et pour le moment, le Wydad se porte de mieux en mieux, sous l’encadrement technique de son ancien joueur. Ils auront affaire au prochain tour soit à ST-Michel United des ÃŽles de Seychelles, soit Vita de la République Démocratique du Congo. La disqualification des tenants du titre, les Sud-Africains de Kaizer Chiefs, qui avaient refusé de se rendre à Madagascar lors du premier tour pour affronter l’US Transfoot, rend la compétition plus ouverte. Au grand bonheur des Wydadis qui disposent de toutes les chances d’affirmer leur supériorité.
Même s’il n’a pas démérité, le FUS de Rabat n’a pu accéder aux quarts de finale de la Coupe de la confédération africaine (CAF). Tenus en échec (0-0) au match aller, les Rbatis ont été battus, à Abidjan , par la formation ivoirienne du Satellite FC sur le score étriqué de 1-0. L’occasion pour la Jeunesse Kabylie, victorieuse des deux dernières éditions et qui a été relativement épargnée par le sort, d’en tirer profit. Les Algériens rencontreront les Maliens de Djoliba en quart de finale. Les matches aller auront lieu les 30 et 31 août, alors que la phase retour est prévue du 13 au 15 septembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *