Les cheminots montent au filet

Les cheminots montent au filet

Considéré comme l’un des tournois les plus importants du calendrier fédéral, «Future 2005» enregistre un nombre record de participants.
Ainsi, outre les jeunes Marocains, on notera la participation de joueurs venant de France, d’Algérie, d’Allemagne, d’Argentine, d’Autriche, de Belgique, de Bosnie-Herzégovine, de Bulgarie, du Canada, d’Espagne, des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de Hongrie, d’Italie, de Lituanie, des Pays-Bas, de Pologne, du Portugal, de la République tchèque, de Russie, de Serbie Monténégro, de Slovaquie, de Suisse, de Tunisie et du Venezuela.
Parmi les jeunes talents marocains, on retrouve Mounir Laârej, admis au tableau final. Mehdi Tahiri, le champion national 2005 animera les débats. Le jeune espoir du tennis national, Mehdi Ziyadi, ne manquera pas le rendez-vous non plus.
A propos de ce tournoi international, Hassan Rachidi, président du Club des Cheminots, nous a déclaré que « pendant plusieurs années, le Club des Cheminots, grâce à l’expérience et au sérieux de ses dirigeants, a toujours pu former des joueurs. Cette dynamique a permis d’obtenir l’organisation de cette édition pour la première fois et relever le défi de la réussite d’un évènement de grande envergure en un temps record, car, cela ne fait que trois mois que notre club a eu l’honneur d’organiser, nous avons pu avoir la confiance des sponsors, donc tous les ingrédients sont là pour à la disposition de nos hôtes».
Représentant la Fédération royale marocaine de tennis, Abdelkebir Hagouch a déclaré que «l’Union sportive des cheminots a toujours eu de l’estime dans les milieux sportifs, les hommes du rail ont une tradition de la rigueur et c’est pour cette raison que le bureau fédéral a misé sur les cheminots pour le “Future 2005“. Nous souhaitons que les clubs de la ville viendront les soutenir tout en perpétuant  la solidarité entre les clubs de tennis». Le directeur du tournoi, Karim Cheikh, explique que ce tournoi est «une opportunité pour les talentueux tennismen de se mesurer à des grands champions et aussi l’occasion d’obtenir des points ATP. Il faut savoir que la majorité de nos joueurs ne peuvent prendre part aux tournois à l’étranger, faute de moyens financiers. Ce tournoi est aussi l’opportunité pour le staff technique national de tester et évaluer le niveau atteint par nos jeunes joueurs, qui sont susceptibles de faire partie de nos ambassadeurs du tennis». En clôturant le point de presse tenu à cette occasion, le président de l’Union sportive des cheminots, Hassan Rachidi, a tenu à remercier, tout d’abord, le bureau fédéral pour avoir permis à l’USCM de faire son entrée dans le circuit des tournois ATP, puis les sponsors qui ont toujours contribué à l’essor du sport et les médias qui véhiculent les principes nobles du sport.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *