Les Chinois dominent les Jeux

Les Chinois dominent les Jeux

La Chine domine toujours le tableau des médailles de ces 29 èmes Olympiades. A cinq jours du tomber de rideau des JO, elle possède 15 titres de plus que les Etats- Unis. Les Chinois ont remporté un nouveau titre lundi dernier, en gymnastique. Ils ont 39 médailles en or contre 24 aux Américains. Le nageur Michael Phelps détient à lui seul huit médailles en or. Un record jamais réalisé. Selon Wall Street Journal, un homme de l’Omaha au Nebraska a offert de sculpter une statue dédiée à ce nageur. La Grande-Bretagne, avec sa nouvelle médaille d’or remportée en cyclisme sur piste, fait son retour sur le podium. La France a rétrogradé quant à elle à la onzième place avec 4 médailles d’or. S’agissant du continent noir, les coureurs Kenyans ont offert à leur pays sept médailles, dont deux en or, trois d’argent et deux en bronze. Le Kenya occupe la dix-septième place. La Tunisie arrive à la 44 ème place avec en or de Oussama Mellouli dans l’épreuve du 1500 m nage libre. Mellouli a offert la première médaille d’or dans l’histoire de la natation à son pays et aux arabes. Ce titre a une saveur particulière pour Mellouli puisqu’il avait écopé de dix-huit mois de suspension pour dopage en 2007. Mellouli avait déclaré à l’issue de la compétition qu’il ne s’attendait pas à remporter l’or. Lors de sa participation, Melloulli, 24 ans, visait seulement le podium. Pour ses préparatifs, le champion tunisien s’entraîne dans le sud de la Californie. L’Algérie arrive quant à elle à la cinquantième place. Les judokas algériens ont  remporté deux médailles dont une d’argent décrochée par Amar Benikhlef. La bronze est l’œuvre de Soraya Haddad. Le Maroc a enfin trouvé une place dans le tableau des médailles grâce à Hasna Benhassi. Une bronze qui vaut l’or en attendant la participation des autres athlètes, durant les quelques jours, qui suivent. L’Egypte arrive à la 72 ème place grâce à la médaille de bronze de Hesham Mesbah en judo. Benhassi, avait été sacrée vice-championne d’Afrique à Dakar en 1998. En 2001 à Lisbonne, elle remporta le titre de championne du monde en salle du 1.500 m, puis la médaille d’argent du 800 m aux JO d’Athènes en 2004. «Pour moi, cette médaille de bronze vaut l’or», a confié Hasna. Sans surprise la Kényane Jelimo s’est imposée dès le départ dans une course rapide et dans une lutte acharnée contre la montre. «Je souhaitais rééditer l’exploit d’Athènes, mais c’était difficile devant de grandes athlètes ayant réalisé les meilleurs chronos du monde». «Le chrono que j’ai réalisé cette année ne me permettait pas de prendre la première place, tout comme les autres concurrentes. Jelimo qui a signé la meilleure performance de l’année (1 min 54 sec), était donnée favorite et a confirmé les pronostics. La concurrence était donc limitée aux médailles d’argent et de bronze»,  a ajouté Benhassi. Dans le 3000 m steeple, Abdelkader Hachlaf est arrivé à la dernière place enregistrant un chrono dépassant les 9 min. En effet, quelques mètres après le lancement de la course, Hachlaf s’est arrêté momentanément pour des raisons que le public marocain n’a pas comprises, avant de reprendre la course.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *