Les clubs espagnols frappent fort

Sur les huit équipes qui disputeront les quarts de finale de la prestigieuse Ligue des Champions, trois sont espagnoles.
Après le Real Madrid et le Deportivo la Corogne, déjà qualifiés et de la plus belle des manières, le FC Barcelone a réussi, mardi dernier, à décrocher son billet de qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions de football grâce à la défaite de l’AS Rome, dernier représentant du football italien, éliminé par les hommes de Gérard Houllier, de retour sur le banc de touche après son opération du coeur en octobre dernier, et des Turcs de Galatasaray, défaits à domicile par le FC Barcelone (1-0), qui a dû attendre la dernière journée de cette deuxième phase pour sauver ses meubles. À Istanbul, le Barça a fait parler son expérience pour venir à bout de la surprenante équipe de Galatasaray. L’unique but de la rencontre, synonyme de qualification, a été inscrit par Luis Enrique, suite à un mauvais renvoi de l’ex-gardien de Metz Mondragon (58e).
À rappeler que ce n’est pas la première fois que les équipes espagnoles atteignent un tel stade de la compétition. Déjà l’année dernière, elles étaient deux clubs à figurer dans le dernier carré à savoir le FC Valence et Real Madrid. Éliminés l’année dernière en demi-finale face aux Munichois, les Merengues n’ont pas pu rééditer l’exploit de la saison 1999-2000 lorsqu’ils avaient remporté la coupe de la Ligue des Champions face à la même équipe de Valence.
Celle-ci, conduite à l’époque par l’actuel entraîneur de l’Inter Milan, Hector Cuper, n’a pas réussi, elle aussi, à s’adjuger le titre en s’inclinant en finale de l’année dernière face au club bavarois. Cette saison, le football espagnol a de fortes chances d’avoir au moins deux équipes en demies-finale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *