Les clubs marocains profitent du mercato hivernal

Les clubs marocains profitent du mercato hivernal

Les clubs du championnat national de football ont eu largement le temps pour soit se renforcer, soit se débarrasser des maillons jugés faibles et devenus des boulets. En effet, le mercato hivernal marocain qui a débuté calmement le 17 décembre a vu les clubs s’activer sur le marché des transferts.

Certains clubs ont dû casser leur tirelire pour s’offrir les services des joueurs salvateurs. Il s’agit d’abord du Raja de Casablanca qui a résilié les contrats de cinq joueurs et devrait entamer la seconde phase du championnat national Pro avec un effectif remanié.

Le Raja a résilié les contrats de Badr Kachani, Redouane Derdouri, Yassine Wakili, du Camerounais Joël Tata (18 ans) et du Congolais Déo Kanda d’un commun accord avec versement de leurs dus au 31 décembre dernier.

Le départ de l’international congolais devrait permettre l’officialisation de l’inscription sur la liste Pro du champion sortant en tant que quatrième joueur étranger de l’attaquant égyptien Amr Zaki, un des cadors de la sélection des Pharaons. Libre de tout contrat, l’Egyptien, première recrue du mercato hivernal du Raja, défendra les couleurs des Diables verts pour la modique somme de 300.000 dollars jusqu’à juin 2015.

Le club, qui conserve l’effectif titulaire qui a disputé le Mondialito à l’exception toutefois de Chamseddine Chtibi partant aux FAR, s’est également adjugé, pour une durée de quatre saisons et demie, les services du jeune feu follet du Widad de Fès Abdelkbir El Ouadi.

En parlant des Militaires, ils ont fait appel à un joueur dont on entend peu (ou pas) mais qui a une belle occasion maintenant de faire parler de lui. Il s’agit de Reda Agourram. Sans club depuis qu’il a quitté le Montréal Impact le 1er janvier 2012, l’attaquant de 23 ans a paraphé un contrat de 6 mois renouvelable avec les Militaires. Le natif de Rabat a inscrit 2 buts en 30 matchs de Super Liga (Association de football nord-américaine) entre avril 2010 et août 2011.

Pour rappel, la formation rbatie a déjà enrôlé outre Chtibi, Ahmed Ajeddou (en provenance du MAS). Agourram constitue donc le troisième recrutement. Par ailleurs, trois joueurs sont partis. Il s’agit de Salaheddine Saidi (CSC Dubai), Sofiani Bouchaib (Ait Melloul), et El Gourj Nouredine (KACM de Marrakech).

S’agissant du Wydad, il semble que le club vit en autonomie et en autarcie se contentant de l’effectif qu’il détient. D’après des sources proches du Wydad, Talib n’aurait pas besoin de certains joueurs qui ne rentrent pas dans son schéma tactique comme El Mnasfi qui va retourner au KAC et Yassine Elhouasli lequel a été transféré à titre définitif au MAS de Fès. Par ailleurs, les responsables du Wydad ont trouvé un accord pour renouveler le contrat d’Ijrouten.

Quant aux rumeurs qui circulaient, les responsables wydadis nient le fait que le Wydad serait en négociations avec Jilani, Soufiane Talal, Youness Belkhder. Ils affirment que le WAC a suffisamment de joueurs de qualité et d’expérience.

Il est évident qu’en voyant la majorité des clubs se renforcer, le leader du championnat peut se prémunir également en réalisant de bonnes affaires.

Le Moghreb de Tétouan a recruté le défenseur du club Riadi Al Kasri (div.amateurs), Mohamed Kanouni. Il s’agit de la 3e recrue après Salman Ould Lhaj (Ittihad de Tanger/D2) et l’Espagnol Fran Pineda (Deportivo Xerez). Notons qu’au Maroc, la période hivernale des transferts a touché à sa fin le 13 janvier 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *