Les courts de Rabat accueillent le «Sikaki Futures»

La promotion et le développement du tennis continue dans les courts des stades au Maroc. Dans ce cadre, intervient le tournoi international «Sikaki Futures»  initié par le club des cheminots du Maroc sous l’égide de la Fédération internationale de tennis en collaboration avec la Fédération Royale marocaine de Tennis. Cette 3e édition, dotée de 15.000 dollars intervient un mois et demi après la clôture du championnat africain de tennis sur les courts du club. Elle connaîtra la participation des meilleurs espoirs représentant 27 pays. Le Maroc sera représenté par ses tennismen connus à l’instar d’El Amrani Réda et Rabii Chaki champions d’Afrique en titre. Rappelons que le jeune espoir El Amrani a été  finaliste l’an dernier face à l’Argentin Maximo Gonzales, vainqueur du tournoi. La compétition qui se tiendra du 1er au 8 mars représente une opportunité précieuse pour les joueurs marocains leur permettant de bénéficier d’un accès direct au tableau final ainsi que de récolter le maximum des points pour améliorer leur classement international ATP (Association of Tennis Professionals). Contacté par ALM le directeur technique de la fédération, Mohammed Ben Amar  a déclaré : «En Afrique, le Maroc organise le plus grand nombre de tournois internationaux». Le tournoi international Sikaki Futures sera constitué d’un tableau final de simples messieurs de 32 joueurs avec un tableau qualificatif de 64 joueurs et d’un tableau de doubles messieurs de 16 équipes avec un tableau qualificatif de quatre équipes. Une manifestation qui  attire les passionnés de la petite balle jaune. Sous l’égide de la FRMT, s’ajoute aussi le grand tournoi annuel de tennis qui se tiendra du 7 au 30 mars, réservé aux joueuses et joueurs licenciés à la FRMT. Ladite compétition verra le concours des jeunes, filles et garçons de moins de 10 ans. Elle est initiée par le Riad club à Rabat.
Le directeur technique ajoute que le bureau de la FRMT compte organiser deux challengers à hauteur de 35.000 dollars chacun qui aura lieu respectivement dans la ville de Meknès et de Tanger. A cela s’ajoute, deux autres challengers au mois d’avril dotés de 50.000 dollars prévus respectivement à Rabat et à Marrakech en mois d’avril.


4ème édition de l’ITF Men’s Futures d’Oujda


Les sept courts du Sporting tennis club d’Oujda abritent jusqu’au 1er mars  la quatrième édition de l’ITF Men’s Futures. Une panoplie de tennismen nationaux et internationaux sont au rendez vous pour une consécration finale qui aura lieu samedi. Ce tournoi qui fait partie  du circuit international «Futures» est doté de 15.000 dollars comme prime globale. Une  quatrième édition s’inscrit donc dans une logique de redressement et d’encouragement aux tennismen locaux et nationaux pour qu’ils puissent se mesurer à des professionnels afin d’améliorer leurs niveaux. C’est aussi une opportunité pour franchir des marches au tableau de classement mondial ATP.  Le tableau final a regroupé trente-deux joueurs dont dix marocains, trois Français , le Macédonien Predrag Rusevski tête d’affiche de ce tournoi puisqu’il est classé  243 ATP, les autres joueurs sont de nationalités :belge, russe, égyptienne, britannique, ukrainienne,  argentine, espagnole, macédonienne  et  monténégrine. Les Marocains à l’instar de Chaki, Lâaraj, et  Idembarek participent à ce tournoi pour mieux préparer leurs futures compétitions notamment lors des challengers de certaines villes marocaines et les tournois internationaux. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *