Les cyclistes nationaux se distinguent au classement

Les cyclistes nationaux se distinguent au classement

Le Slovène Dean Podgornik, détenteur du maillot jaune du 23ème Tour cycliste du Maroc, a remporté la quatrième étape, disputée lundi 29 mars entre Khénifra et Fès, enlevant au passage le maillot vert, alors que l’équipe marocaine «A» a fait un saut remarquable dans le classement. En effet, Abdelati Saadoune est entré quatrième et Mouhssine Lahsaini septième, alors que Adil Jelloul, dixième. Ce dernier a enfilé le maillot blanc à pois rouges du meilleur grimpeur, détenu depuis dimanche 28 mars par Mouhcine Rhaili (équipe B). Cette performance des coureurs marocains a valu à la sélection «A» un bond de quatre places au classement par équipes, du septième au troisième rang, à 3 min 8 sec du leader, Loborika, qui totalise 44h 14 :19. La deuxième place est occupée par les Américains de Team Type 1 (à 1 :04). Le coureur de l’équipe croate de Loborika a parcouru les 165 km de l’étape en 3h 30.44, devançant le Sud-Africain Reinard Jans Van Rensburg (MTN) et l’Azerbaidjanais Aleksandr Surutkovich, auteurs du même temps. Cette étape, qui réservait aux coureurs deux cols, ceux de Mriret (km 26) et d’Azrou (km 85), où se sont disputés les GPM, en plus de virages, pentes et descentes, parfois dangereux, a connu une âpre lutte tactique dès ses premiers kilomètres. Les coureurs marocains, qui se sont montrés agressifs, ont multiplié les tentatives d’échappées, forçant leurs adversaires à réagir pour les contenir, notamment ceux de Loborika, MTN et l’équipe azerbaidjanaise. Dans le classement général individuel, l’Ukrainien Valery Kobzarendko (Team Type 1) s’est emparé de la deuxième place, avec le même temps que Podgornik (14h 43 :33). Le Croate Radoslav Rogina (Loborika Croatia) grimpe également d’une place au troisième rang, à 1 :48 du leader. Grâce à sa septième place de lundi 29 mars, Lahsaini se hisse de la 18ème à la huitième position au classement général, à 2 :16 du leader. Dans ce contexte, le vélo national semble aller dans le bon sens, fort en cela de plusieurs acquis, que ce soit sur le plan structurel ou au niveau des résultats. Ainsi, le cyclisme national est désormais doté d’une stratégie déterminée à objectifs chiffrés, après la signature d’un contrat-programme entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Fédération royale marocaine de cyclisme. La cinquième étape devait être disputée, mardi 30 mars, sur 120 km entre Fès et Meknès, en passant par Zagota. C’est dans cette région, justement, que les coureurs devaient attaquer leur premier col (km 60), avant un autre situé au km 103 à l’entrée de Meknès.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *