Les entraîneurs anglais font de la résistance

«Le football moderne est comme le monde des affaires. Et comme dans les affaires, les grands clubs veulent des entraîneurs très qualifiés, avec une grande expérience», a déclaré mardi le prédécesseur de O’Leary à Leeds, George Graham, dans le quotidien London Evening Standard. Venables, 59 ans, est, aussi, très apprécié par les médias anglais, qui en avaient fait ces dernières années l’un de leurs consultants les plus populaires.
Le nouvel entraîneur de Leeds a dirigé de nombreux clubs, dont le FC Barcelone (1re div. espagnole), de 1984 à 1987, l’équipe d’Angleterre de 1994 à 1996, la sélection australienne de 1996 à 1998. Il a aussi sauvé Middlesbrough de la relégation au printemps 2001, en venant épauler Bryan Robson, l’ex-joueur vedette de Manchester United, alors âgé de 44 ans. «Les dirigeants de Leeds United sentaient qu’ils avaient besoin de quelqu’un avec une forte personnalité. Terry correspond tout à fait à ce profil», ajoute Graham, ancien entraîneur d’Arsenal et de Tottenham. «C’est important, parce qu’il est de plus en plus difficile de diriger les joueurs.
Les meilleurs d’entre eux sont millionnaires». Du haut de ses 39 ans, David Moyes, manageur d’Everton depuis le printemps dernier, est le benjamin. Quant à Glenn Roeder, 46 ans, il a remplacé l’été dernier Harry Redknapp, 55 ans, aux commandes de West Ham.
L’Evening Standard souligne que huit entraîneurs de Premier League ont 50 ans ou plus. «Les gens continuent à s’emballer, à dire que les jeunes entraîneurs sont pleins de talent, mais je n’en vois pas beaucoup à l’oeuvre. Si vous regardez tous les grands clubs en Premier League, il n’y a pas de surprises, ils ont tous des entraîneurs de plus de 50 ans, et certains ont même beaucoup plus», souligne pourtant Redknapp, 55 ans, reconverti en directeur sportif de Portsmouth (2e div. anglaise).
Sir Bobby Robson, 69 ans, à Newcastle, et Sir Alex Ferguson, 60 ans, à Manchester United, sont les deux vétérans de la Premier League. Arsenal, champion sortant, et Liverpool, les deux autres qualifiés anglais pour la Ligue des Champions, sont entraînés par les Français Gérard Houllier et Arsène Wenger, âgés respectivement de 54 et 52 ans. En Italie, Fabio Capello, 56 ans, dirige l’AS Rome, et Marcello Lippi, 54 ans, la Juventus Turin, soit les deux derniers champions d’Italie. «Le football a peut-être la réputation d’être un sport de jeunes hommes, mais dans le domaine du management, le respect vient avec l’âge», conclut le London Evening Standard.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *