Les FAR confirment leur suprématie

Les FAR confirment leur suprématie

C’est devenu presque une coutume. À chacune de leurs sorties, les militaires ne manquent pas de revenir triomphants. Le mot «bredouilles», ou encore «les mains vides» ne figure apparemment plus dans leur lexique. Leur sortie comptant pour la 15e journée du Championnat du GNF-1 n’a pas contredit la règle. En effet, en déplacement à Marrakech pour sceller la moitié de la saison, les FAR se sont imposés contre le Kawkab local (0-1). Certes, les visiteurs n’ont pas eu la tâche facile puisqu’ils ont dû prendre d’assaut les filets adverses le long des péripéties de la rencontre, sans pouvoir concrétiser la moindre occasion. Les locaux, qui font une saison équilibrée, ne se sont en effet pas laissés faire, ne baissant point la garde. Il faut dire que les Marrakchis font preuve d’un bon niveau cette saison, en dépit d’une pénurie de concrétisation. Le KACM se trouve à la 10e place du classement, avec 14 points; il a signé deux victoires. Le club a également à son actif huit matchs nuls et cinq défaites, celle contre les FAR comprise. Lors de cette rencontre, il aura fallu attendre la 87e minute pour que les FAR puissent marquer le but de la délivrance, qui a été l’oeuvre de Abdessadak Hafid. Cela met en relief la résistance à laquelle les vainqueurs ont dû se confronter, avant de sceller le sort du match. Grâce à cette victoire, les FAR se retrouvent désormais à six longueurs de leurs dauphins partageant le même couffin, le CODM et le Raja. Un écart qui était sujet à une réduction potentielle, à l’avantage des rencontres que devaient disputer ces derniers hier, en début d’après-midi. Le CODM qui marche à pas sûrs, à l’image de la saison écoulée, devait jouer contre l’ASS, une équipe qui fait un parcours serein et qui s’en sort à merveille. Pour leur part, les Aigles verts recevaient le KAC de Kénitra, une équipe située en 13e position avec un total de 11 points. Ceci étant, le CODM est désormais écarté de la course au titre honorifique de champion d’automne. Un titre que les FAR semblent s’être adjugé pour de bon. En effet, même en cas de victoire, le CODM resterait à trois longueurs du leader. En revanche, le Raja de Casablanca entre en lice pour ce titre qui n’a rien d’officielle, mais qui est enveloppé de toute une symbolique. En effet, le RCA n’avait qu’à s’imposer lors de son match, dimanche. Cela aurait représenté la moitié du chemin. Il devrait par la suite s’adjuger les trois points du match qu’il a en moins. Ensuite il devra être plus probant que les FAR au niveau du goal-average. Chose qui n’est pas aussi évidente que l’on pourrait s’imaginer. En attendant, les militaires peuvent savourer le titre qui, jusqu’à preuve du contraire, leur revient de droit. En plus de la fougue qui caractérise leur évolution cette saison, escortée d’une foule de réalisations et du leadership du Championnat, la destinée de ce club prestigieux semble toute tracée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *