Les FAR doublent le CODM

Les FAR doublent le CODM

Jolie partition que celle jouée par les clubs engagés dans le Championnat du GNF-1, durant une 10e journée laborieuse caractérisée par des pelouses lestées en eau, en raison de la pluie. Le lever de rideau a eu lieu au Complexe Moulay Abdellah à Rabat. Ex-dauphins du leader, les FAR ont fait du bon travail face au Mouloudia d’Oujda ; un nouveau promu chez l’élite qui marche à pas sûrs. Évoluant dans leurs bases, les militaires n’ont pas trop laissé le choix aux visiteurs (2-0), consolidant ainsi leur marche impériale vers le sommet du championnat. Le hasard faisant la suite, les hommes de M’hamed Fakher trôneront définitivement, et en solo en haut de la pyramide, suite aux faux-pas de celui qui fut leader jusqu’à la veille de cette 10e journée, le CODM en l’occurrence. Le Kawkab de Marrakech disputait dans la soirée le second match-avancé de cette journée, face au Moghreb de Fès. Le KACM s’est imposé (3-2)au bout d’un match palpitant. Les locaux avaient ouvert les hostilités mais furent amenés à l’ordre. Le même scénario se répéta, le KACM menant au score avant que le MAS ne remette les pendules à l’heure une nouvelle fois. Le Kawkab scella le match in extremis, à la 90e minute, lorsque Hicham Atlas secoua les filets du keeper fassi en transformant le penalty de la délivrance. Le KACM arrache donc une victoire précieuse, la première à domicile et la seconde de la saison. Le lendemain allait connaître la surprise de cette 10e manche. En effet, jusque-là imbattable, le CODM a goûté à la défaite, sa première mésaventure du genre, en trébuchant (1-2) devant le Hassania d’Agadir. Une défaite qui, en revanche, fait office de la première victoire du tenant du titre. La surprise est d’autant de taille que les Meknassis ont été déconfits sur leur pelouse. Ils ont ainsi laissé la voie libre aux FAR, qui ont pu s’accaparer des rênes du championnat, grâce à 22 points dûment récoltés. L’autre meneur, l’Olympique de Khouribga, avait fait une sortie bénéfique, trop bénéfique même puisqu’il a infligé une lourde défaite (1-4) à son hôte, la Renaissance Sportive de Settat. Une issue qui n’arrange en rien les comptes des visiteurs, qui tentent de combler les lacunes accumulées lors de ce championnat. Le dénouement a, en revanche, été fort salutaire pour les Phosphatiers qui, grâce à un total de 20 points, viennent se loger en troisième place, à deux longueurs du nouveau leader et à une seule du CODM. Ce qui nous donne donc une belle course, disputée au coude à coude et qui promet d’entretenir le suspense jusqu’au bout. Par ailleurs, le choc entre les frères ennemis casablancais a bien eu lieu, mais le public ne s’est pas donné la peine de faire le déplacement. Sans doute à cause de la pluie. Cet énième épisode du classique derby a été caractérisé par une nette domination du Raja. Les Aigles verts ont ainsi pris leur revanche sur le WAC, suite à la dernière rencontre des deux clubs, comptant pour la demi-finale de la Coupe du Trône, et qui s’était soldée en faveur des Rouges et Blancs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *