Les FAR s’offrent l’Ashanti Gold

L’équipe des FAR, plus réaliste devant son public, a réussi à décrocher son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions d’Afrique en défiant, samedi à Rabat, les Ghanéens d’Ashanti Gold après des épreuves fatidiques de tirs aux buts.
Les deux balles encaissées à l’aller n’ont pas affaibli les Militaires de guerroyer pour une qualification tant espérée et rééditer ainsi leurs exploits héroïques dans de tels rendez-vous continentaux.
Dès l’abord, les militaires, soucieux de repositionner le football marocain sur l’échiquier africain, se sont lancées énergiquement à l’attaque pour surmonter l’handicap des deux buts et brouiller les cartes d’un adversaire de gros calibre. Les coéquipiers de Tarik Jarmouni sont parvenus à inscrire leur premier but à la 15è minute par l’entremise du buteur du championnat national Jaouad Ouaddouch qui a placé un très beau tir au flanc gauche du portier ghanéen Battaw. Cette fois, Yassine Naoum, bien servi dans la surface de réparation, va enflammer les gradins par un deuxième but (42è) qui redonnera confiance au grand public «Faraoui», qui semblait un peu déçu après la défaite au championnat national devant le Mouloudia d’Oujda (1-2). De retour des vestiaires, les tentatives ghanéennes de contenir les attaques assommantes des FAR ont été mises en échec. Le jeu s’est concentré durant presque toute la période dans le camp d’Ashanti Gold et les militaires ont failli marquer un troisième but qui leur aurait évité les épreuves fatidiques de tirs aux buts. L’exclusion du milieu de terrain ghanéen Atelfer (70) après avoir reçu deux cartons n’a pourtant pas profité pour les attaquants des FAR qui ont loupé une kyrielle de buts dont notamment deux occasions de Ouaddouche à la 73è et 76è minutes.
Pour trancher les débats, les FAR étaient obligées de vivre des moments très pénibles au cours des épreuves de tirs aux buts qui ont failli donner la qualification à Ashanti Gold après le tir raté de Maaroufi. Le match s’est achevé finalement en faveur de l’équipe des FAR par 7 tirs au but à 6.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *