Les favoris se positionnent

Les favoris se positionnent

Belle première journée, jeudi 23 février, pour les participants au 34ème Trophée Hassan II de golf. Ni la pluie qui s’est abattue sur le parcours rouge du Royal golf Dar Es-Salam, ni le vent qui n’a cessé de souffler rendant difficile la compétition n’ont réussi à gâcher l’ambiance. Des conditions qui n’étaient pas pour déstabiliser l’Espagnol Santiago Luna premier à l’issue de cette première journée en réussissant un score de 66 coups, soit – 7.
Le détenteur du record du tournoi, remporté à trois reprises dont la dernière fois en 2003, s’est classé en pole position pour le sacre final.  Mais il demeure talonné de près par le Français Raphael Jaquelin, qui s’est classé deuxième avec un total de -69. « Ce n’est que la première journée de la compétition. A la troisième position se trouve le Français Jean François Remesy (69, -4), l’un des grands favoris du sacre final en compagnie de l’Ecossais Sam Torrance qui a provisoirement hérité de la quatrième place (70, -3). «La logique a été respectée lors de cette journée. Les favoris ont pris la tête du peloton promettant de beaux duels pour le reste des deux tournois. Même la pluie et le vent n’ont pas pu diminuer le niveau des pros et proettes en lice», a estimé Majid Bennis, directeur du Trophée lors de la conférence de presse qui a clôturé cette première journée. Du côté de la participation marocaine, le premier des pros nationaux n’est autre que Younès El Hassani qui s’est classé septième (73, 0). « El Hassani a fourni un jeu de qualité et il est bien placé pour figurer dans le top ten du tournoi», a commenté M. Bennis. Chez les dames, la compétition a également été serrée mais n’a nullement été gâchée par les conditions climatiques.
L’Allemande Anja Monke a mené pour quelque temps, le jeu, avant que la Française Sophie Sandolo ne prenne la tête du classement provisoire (71, -2). La seconde position a été occupée par sa compatriote Ludivine Kreutz (72, -1), alors que l’Allemande a terminé la journée à la troisième place (73, 0). Pour sa part, la Marocain Mounya Amalou Sayeh a terminé le parcours à la cinquième position (78, 5), «la seule déception est la septième place de Gwladys Nocera», a conclu le directeur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *