Les grands clubs confirment

Avec neuf points en trois matchs, ces clubs ont pratiquement signé mardi leur qualification au prochain tour de la ligue des Champions. Meilleure attaque de la compétition, le Manchester United a écrasé à domicile l’Olympiakos (4-0), grâce notamment à un joli but de l’Argentin Juan Sebastian Veron. Une victoire qui permet au Bayer Leverkusen, vainqueur de Maccabi Haifa par deux buts à zéro, de recoller au peloton dans ce groupe F, avec au menu deux matches faciles à domicile pour se qualifier. seulement, la lutte pour la deuxième place n’est pas terminée.
Après cette victoire de Leverkusen, trois équipes, sont désormais à trois points. Le suspense reste donc entier. Le match vedette de la soirée entre le quintuple vainqueur de la ligue, le Milan et le quadruple champion, le Bayern, pour le compte du groupe G, a tourné en faveur des italiens (2-1). L’artisan de cette victoire a été Filippo Inzaghi en réussissant un doublé. Avec un seul point, le Bayern devra lutter pour arracher sa qualification. «Les matches face au Deportivo et Milan étaient deux finales et nous sommes K.O. Je crois désormais que seul un miracle peut nous permettre de nous qualifier », avouait Franz Beckenbauer, profondément affecté par cet échec, alors qu’il affirmait, il y a peu, que le Bayern alignait la meilleure équipe de son histoire.
Dans l’autre match du groupe, le Deportivo La Corogne a dû attendre 50 minute pour remonter un but avant de battre Lens 3-1, ce qui lui permet de conserver sa deuxième place avec six points et de compter cinq longueurs d’avance sur les deux derniers, Lens et Munich.
Lors de cette rencontre, le score aurait en effet pu être beaucoup plus lourd si les Espagnols ne s’étaient pas montrés si maladroits devant le lucarne galicienne. La Juventus de Turin a de son côté conservé la tête de la poule E, notamment grâce à Alessandro Del Piero, auteur des deux buts de son équipe contre Newcastle (2-0), qui, avec zéro point, semble condamné. Les trois points sont le seul enseignement que l’on peut retirer pour cette Juve qui sans vraiment décevoir, n’a pas su dominer son sujet comme elle l’avait fait à Kiev une semaine auparavant (5-0). Dans le même groupe, Feyenoord (cinq points) et le Dynamo Kiev (quatre) se sont départagés les points (0-0) à Rotterdam et conservent toutes leurs chances d’accéder au deuxième tour.
Malmené en championnat par le Bétis Seville (0-3), le FC Barcelone est l’une des trois équipes à avoir remporté jusqu’à présent tous ses matches de cette ligue.
Trois victoires, dont la dernière à Moscou face au Lokomotiv 3-1, placent les Catalans dans la position de leader avec cinq points d’avance sur son premier poursuivant, Galatasaray.
Le club turc a dû se contenter du partage des points face au FC Bruges, qui reste ainsi dans la course à la deuxième place.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *