Les grands se qualifient

Dans le groupe G, le Milan AC s’est imposé face au Bayern (2-1). C’est Filippo Inzaghi, auteur de son huitième but dans la compétition, qui a sonné le glas des espérances allemandes en seconde période. « Il faut être fort pour gagner les quatre matches dans un groupe difficile. Le résultat de ce soir, devant l’une des meilleures équipes d’Europe, est très satisfaisant pour nous tous. Nous méritons notre victoire », a déclaré l’attaquant milanais après la fin de la rencontre.
Après sa défaite au San Siro, le club bavarois ne reste en course que grâce à la victoire de Lens contre le Deportivo La Corogne (3-1). Le Bayern, vainqueur de la compétition en 2001, finaliste en 1999, demi-finaliste en 2000 et quart de finaliste la saison dernière, n’a plus le droit de perdre, et ce dès la semaine prochaine à La Corogne. Le gardien allemand Oliver Kahn, blessé, a dû céder sa place, à la 52ème minute, à sa doublure Wessels.
Pour le compte du groupe H, le FC Barcelone s’est assuré de sa qalification en seconde phase de la compétition en signant sa quatrième victoire en Ligue des Champions. Le Barça a eu raison du Lokomotiv Moscou (1-0) dans un match très moyen des Catalans.
Dans l’autre match de ce groupe, les Belges du FC Bruges ont dominé le Galatasaray (3-1) et se repositionnent ainsi à la deuxième place avec un point d’avance sur les Turcs. Un autre club s’est assuré de sa qualification à la deuxième phase de la Ligue des Champions est le Manchester United. Les Reds Devils sont venus à bout des Grecs de l’Olympiakos 3 à 2 à Athènes. Menant 2 à 0, Sir Alex Ferguson a un peu joué avec le feu avec le remplacement de David Beckham et Ryan Giggs. Olympiakos en a profité pour revenir au score.
Le but libérateur de Manchester est signé Paul Scholes après une passe de l’Argentin Juan Veron, dix minutes plus tard. L’autre rencontre du groupe a mis aux prises le Bayer Leverkusen, finaliste l’année dernière, au Maccabi Haïfa. Les Allemands l’ont remporté difficilement (2-1) et réussissent à prendre la deuxième place du groupe.
Le groupe E reste le plus ouvert puisque les quatre équipes conservent une chance mathématique de se qualifier. Juventus a redonné espoir à Newcastle. Ce dernier a signé sa première victoire de la compétition en s’imposant face à la «Vielle dame» qui doit désormais partager avec sept point la première place le Dynamo Kiev. Les Ukrainiens sont sortis vainqueurs de leur duel contre le Feyenoord Rotterdam (2-0).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *