Les inspecteurs de la FIFA au Maroc

L’heure de la vérité approche pour Morocco 2010. La commission d’inspection de la FIFA se rendra du 7 au 14 octobre au Maroc, première escale de son périple africain qui la mènera par la suite en Tunisie, Libye, Egypte et Afrique du Sud, les quatre autres pays du continent noir encore en lice. Sept jours donc pour les responsables de la candidature nationale pour convaincre les experts internationaux de la capacité du pays à accueillir le plus grand événement footbalistique de la planète. Présidée par le Belge Jan Peeters, cette délégation est notamment composée d’un autre Belge, Michel Sablon, du Finlandais Pertti Alaja, du Français Jacques Bouillon et du Chilien Harold Mayne-Nicholls. L’inspection de la FIFA visitera six des huit villes qui figurent dans le dossier de candidature marocaine. Les deux villes qui ne seront pas visitées sont Meknès et El Jadida et ce, en raison de leur proximité avec deux grandes agglomérations, Fès et Casablanca. Rabat sera la première étape de la visite de la délégation de la FIFA. Les cinq experts arriveront à la capitale du royaume mardi prochain à 21h30. Le lendemain, ils seront reçus à la Primature. Les ministres directement concernés par le dossier de candidature, Mustapha Sahel, ministre de l’Intérieur, Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, Mohamed Cheikh Biadillah, ministre de la Santé, Adil Douiri, ministre du Tourisme et Mohamed El Gahs, secrétaire d’Etat à la Jeunesse, exposeront, en présence du Premier ministre, Driss Jettou, les atouts de la candidature nationale. Des atouts que les cinq inspecteurs verront de visu par la suite. Ils visiteront les infrastructures sportives, notamment le complexe Moulay Abdellah et sanitaires, dont l’hôpital militaire Mohammed V, la clinique universitaire Cheikh Zaïd et les urgences du CHU Ibn Sina. Les experts internationaux inspecteront en outre les infrastructures de télécommunications. A cet effet, ils se déplaceront à S’houl, à une vingtaine de kilomètres à l’est de la capitale, pour visiter la station terrienne de Maroc Telecom. Le périple des experts de la FIFA les mènera par la suite à Tanger, Agadir, Casablanca, avant de se clôturer à Marrakech. Les infrastructures hôtelières, routières et différents complexes sportifs existants ou en chantier dont disposent ces villes seront au programme de cette inspection. Cette dernière aura même l’occasion de voir la passion que porte tout un peuple pour le ballon rond. Samedi 11 octobre au complexe sportif Mohammed V, elle assistera au derby qui attire le plus de monde au Maroc, le traditionnel choc entre le Raja et le Wydad, cette fois-ci, pour le compte des demi-finales de la coupe du Trône édition 2002-2003. C’est d’ailleurs pour cette raison que le stade de la capitale économique a été fermé aux compétitions depuis plus d’un mois, histoire de se faire une beauté et d’être conforme aux standards internationaux le jour J.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *