Les jeunes champions en force à Rabat

Les jeunes champions en force à Rabat

Nezha Bidouane est de retour. Samedi après-midi au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat, l’ex-championne du monde du 400m haies a bouclé le tour de piste en 56s 58/100. Un bon chrono pour une entrée en matière. La maman de Mohamed Yassine, dont la naissance a valu à la championne du monde une absence de trois années des pistes d’athlétisme est en effet déterminée à courir le 400m haies lors des prochains Jeux Olympiques d’Athènes.
«La course d’aujourd’hui entre dans le cadre de mes préparatifs pour les J.O. J’espère signer un chrono mieux qu’aujourd’hui, le 2 juillet lors du meeting de Rome», a déclaré Nezha Bidouane dans des propos relayés par l’agence MAP. A signaler que le meeting de la capitale italienne entre dans le cadre de la Golden League. Mais l’après-midi a surtout connu la distinction de jeunes talents de l’athlétisme national. Sur le 1.500m, Siham Hilali, championne du monde cadette sur le 3.000m, s’est illustrée en réalisant la meilleure performance mondiale de l’année (juniors), soit un chrono de 4min 8sec 15/100, signant par la même occasion un nouveau record national.
«Ce résultat est un grand stimulant en perspective des championnats du monde juniors prévus le mois prochain en Italie», a déclaré l’athlète âgée à peine de 18 ans.
Le meeting de Rabat a connu de beaux duels maroco-algériens. Sur le 800m, la lutte a été acharnée entre les deux soeurs Aït Hammou et l’Algérienne Nahida Touhami. L’aînée des Aït Hammou, Sultana, l’a finalement remportée en 2min 1s 11/100, suivie de Nahida et Amina. Une autre Algérienne s’est illustrée à Rabat. Il s’agit de Baya Rahouli, championne arabe et africaine du triple saut, a remporté l’épreuve en 14,43m, devant le Cubaine Yusma Besset (14,19m).
Les confrontations entre athlètes marocains et algériens étaient également nombreuses chez les messieurs. Les compétitions du demi-fond ont finalement tourné en faveur des nationaux. Sur le 1.500m par exemple, le dernier mot est revenu au Marocain Youssef Baba qui a signé un chrono de 3min 35s 62/100, devançant de 22 secondes son compatriote Adil El Kaouch, ancien champion du monde juniors de l’épreuve. La troisième place a été occupée par l’Algérien Tarik Boukhensa alors que le jeune espoir du demi-fonds national, Mohamed Mestaoui, s’est classé quatrième en 3min 37s 71/100, soit la troisième meilleure performance mondiale de l’année de la catégorie juniors. Pour sa part, Amine Laâlou a confirmé sa suprématie sur le 800m, épreuve qu’il a remportée en 1min 44s 94/100, devant son compatriote Khalid Tighazouine, auteur de 1:45.90, et l’Algérien Nabil Madi (1:46.52).
A signaler qu’Amine Laâlou est l’auteur de la meilleure performance mondiale de l’année signée lors du meeting de Milan (1min 44:76). Un autre favori a confirmé sa suprématie sur le 3000m steeples. Il s’agit de Ali Zine qui s’est magistralement imposé sur une course dont il a «trouvé quelques difficultés au début. Je ne ménagerais aucun effort pour récupérer ma condition physique et améliorer mon chrono dans les prochaines courses ».
Au terme des compétitions, la satisfaction était donc le mot d’ordre parmi les responsables de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA). Son président, M’hamed Aouzal, a vu dans l’organisation de cette deuxième édition «un véritable point de départ pour un meilleur avenir». «Assurément, l’édition de 2005 sera meilleure, vu que la capitale du Royaume, Rabat, mérite d’abriter un meeting d’une telle envergure», a-t-il ajouté. Le président de la Confédération africaine d’athlétisme, Hamad Kalkaba Malboume, présent à Rabat, a, pour sa part, formulé le voeu que le meeting de Rabat « devienne l’une des étapes du grand prix d’athlétisme».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *