Les joueurs réclament leur dû

Plus d’un mois après avoir remporté le tournoi de «l’amitié», qui a eu lieu à Qatar, et la bagatelle somme d’un demi-million de dollars, les joueurs de l’équipe nationale olympique attendent toujours leur dû.
N’ayant, jusqu’à maintenant, touché que 60.000 DH, au lieu des 100 000 promis par la Fédération royale marocaine de football, les protégés de Mustapha Madih, veulent que leur situation soit réglée le plus tôt possible. Contacté par «Aujourd’hui Le Maroc», Abdellah Ben Hssaïn, trésorier général de la Fédération royale marocaine de football, a tenu à expliquer qu’il s’agit là d’un cas particulier.
Autrement dit, les responsables de la fédération ne s’attendaient pas à ce que l’équipe nationale olympique arrive en finale et empoche la fameuse cagnotte. Il semble que l’exploit des «Lionceaux» a surpris tout le monde, y compris nos dirigeants. N’empêche qu’il y a eu une mauvaise gestion. Et ce n’est pas Ben Hssaïn qui dira le contraire. Selon ce dernier, il s’agit là d’une «lacune de la part de la fédération et que celle-ci aurait pu être évitée si la FRMF avait défini sur place le minimum et le maximum à donner aux joueurs ».
Selon le règlement intérieur de la FRMF, les joueurs de l’équipe nationale olympique empochent, en fait, 50 % de la prime accordée aux joueurs de l’équipe nationale « A », et les juniors, eux, 50% de ce que reçoivent les olympiques.
Au jour d’aujourd’hui, rien n’a été fait pour régler le problème. En l’absence d’une charte, la question sera soumise au bureau fédéral, centre de décision, qui devra trancher, au plus tard, la semaine prochaine, selon les propos du trésorier général. Et il n’y a pas que les joueurs de l’équipe nationale olympique qui se plaignent. Ceux de l’équipe nationale «B», qui se sont imposés mercredi dernier face à l’équipe nationale suisse dans le cadre de la promotion de la candidature du Maroc à l’organisation de la coupe du monde 2010, aussi. Après avoir reçu une promesse du vice-président de la FRMF, Mohammed Aouzal, de leur verser 20 000 DH en cas de victoire face aux Suisses, soit quatre fois plus ce que reçoivent les «Lions de l’Atlas» en cas de victoire en match amical, Morocco 2010 oblige !, les joueurs de l’équipe nationale «B» n’ont pas touché un seul centime. Même si les responsables de la FRMF font la sourde oreille, le trésorier, lui, se veut rassurant. «Ã‡a va se faire dans les prochains jours». En clair, le problème sera réglé lors de la prochaine réunion du bureau fédéral. Et les primes seront attribuées lors du prochain stage de concentration. « C’est comme ça qu’on règle les arriérés des joueurs de l’équipe nationale ».
En attendant, les joueurs de l’équipe nationale «B» devront se contenter des 3.000 dirhams d’arriérées qu’ils ont reçus, la semaine dernière, et ce en dollar américain, s’il vous plaît !. Ce n’est pas la première fois qu’un tel problème se pose. Déjà, avant le départ des «Lions de l’Atlas» pour la Tunisie, un différend avait opposé ceux-ci aux responsables de la FRMF au sujet des arriérés.
La prime pour chaque point glané lors des phases éliminatoires de la CAN 2004 (16 points en tout) a été fixée à 20.000DH, alors qu’elle était de 25.000 lors de la dernière CAN. Chose qui n’a pas plu aux joueurs, surtout les anciens. Finalement, la FRMF a réussi à convaincre les joueurs et un terrain d’entente a été trouvé. Avant le départ pour la CAN, la FRMF avait, en tout, déboursé environ 2 milliards de DH.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *