Les judokas marocains s’illustrent

L’équipe marocaine masculine a décroché huit médailles (trois en or, trois en argent et deux en bronze) et son homologue féminine huit médailles également (trois en or, une en argent et quatre en bronze), soit au total seize médailles.
Ce championnat a été remporté par la Tunisie, qui a remporté quinze médailles : huit pour les cadets (trois en or, quatre en argent et une en bronze), alors que ses cadettes ont en remporté sept (quatre en or et trois en argent). La sélection algérienne a terminé troisième et dernière avec un total de treize médailles (cinq en or, quatre en argent et quatre en bronze).
A l’issue de cette compétition maghrébine, disputée en présence de plusieurs personnalités sportives, notamment l’Ivoirien Lansana Pleinfort, président de la Confédération Africaine de Judo (CAJ), les techniciens marocains chargés de l’encadrement de l’équipe nationale se sont déclarés satisfaits du rendement de leurs protégés. Mais il faut élaborer un programme complet de formation au profit de ces jeunes et leur assurer une plus grande participation à des tournois, ont-ils précisé à la MAP.
En ouverture de cette compétition, le président de la Fédération royale marocaine et de l’Union maghrébine de judo, Thami Chniouer, a annoncé que la Confédération Africaine de Judo a donné son avis favorable pour le transfert de son siège d’Abidjan à Casablanca. Il a également annoncé l’organisation l’an prochain à Marrakech d’un stage international en faveur des arbitres des catégories féminines et la tenue en Algérie (mai 2003) de la deuxième édition du championnat maghrébin des cadets et cadettes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *