Les judokas vont mouiller le Kimono

Les judokas vont mouiller le Kimono

Pour la seconde fois consécutive, les tatamis du Complexe Mohammed V seront en fête. L’occasion en est 2e édition du Tournoi international de judo de Casablanca. Des judokas issus de plus d’une vingtaine de pays seront en lice, samedi et dimanche prochains, pour cette compétition promise à un avenir fructueux.
Organisé à l’initiative de la Fédération de tutelle, le tournoi a le mérite de concéder, aux plus méritants, des points qualificatifs aux Jeux Olympiques d’Athènes. Cette propriété lui octroie une importance particulière et explique la sollicitation affichée de la part de tant de judokas internationaux.
« Nous sommes en phase d’aborder une édition prometteuse, forte d’une participation massive de beaucoup de talents issus d’Algérie, de Tunisie, d’Afrique du Sud, d’Ile Maurice, des Seychelles, du Qatar de France, etc. On dénombre la participation de plus de 22 nationalités différentes et cela confère à la manifestation une dimension importante (…) Le tournoi sera relevé, d’autant plus qu’il est placé dans un moment crucial à l’approche des Jeux Olympiques et l’appétence de glaner un maximum de points qualificatifs », nous a déclaré le directeur technique national, Laârbi Jamali. En parallèle à l’enjeu sus-cité, les judokas engagés aspirent à consolider leur cumul de points afin d’éviter un déclassement pouvant s’avérer fatal. Le DTN nous a également fait part de son optimisme quant au bon déroulement de cette édition, indiquant que rien n’a été négligé côté organisation.
Les délégations des différents pays ont déjà commencé à affluer, à l’image de celle d’Afrique du Sud qui a posé pied au Maroc depuis lundi dernier. Mais le grand arrivage est prévu aujourd’hui, jeudi, où le reste des équipes nationales représentant chaque pays se joindront à la communion. La sélection marocaine est riche d’une participation de plus d’une cinquantaine de judokas, parmi lesquels on retiendra le nom des ténors de la discipline, à savoir Safouane Attaf, champion en titre, Adil Belgaïd, le géant de la discipline, ainsi que les excellents Younès Ahamdi et Samira Lachhab.
Concernant les chances marocaines de s’illustrer durant cette étape, M. Jamali croit fermement aux chances de nos ambassadeurs. «Nos poulains ont toutes leurs chances et, il faut le souligner, les hommes sont plus fortunés que les dames car ils ont pu forger leur savoir-faire durant longtemps. En revanche, pour les dames, nous venons de renouveler l’équipe et nous sommes en train de nous chercher actuellement», a-t-il déclaré à ALM.
Pour sa part, Younès Ahamdi verse également dans le même sens et attend de pied ferme ses challengers. «Pour l’instant, je suis bien classé et il me faut juste consolider mes acquis. Mais la vigilance doit rester de mise et rester sur ses gardes est la meilleure manoeuvre à adopter», nous a déclaré le jeune judoka, qui évolue en catégorie (-60kg). Par ailleurs, attribuant 45 points au premier de chaque catégorie, avec une graduation décroissante pour les plus méritants des participants, ce tournoi sera suivi au mois d’avril par une autre manifestation à Yaoundé, avant d’aborder l’ultime halte qualificative, lors des Championnats d’Afrique qui se dérouleront au mois de mai à Tunis. À souligner que le championnat continental accordera, à partir de cette année, 300 points aux premiers classés. De quoi faire rêver plus d’un judoka !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *