Les Lionceaux écrasent le Niger

Les Lionceaux écrasent le Niger

On peut déjà dire que la sélection des juniors a mis un pied dans les phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2005, qui se déroulera l’an prochain au Bénin. Face à une sélection du Niger combattante, les jeunes de Fathi Jamal se sont montrés timides lors de la première mi-temps, malgré le beau but de Mouhssine Lajour à la 16ème minute, après une passe de Benjelloun Abdeslam, et l’expulsion du meneur de jeu nigérien Issafou Azizi à la 41ème minute, après son acte antisportif à l’encontre de l’international marocain Karim Meftal.
Durant les 45 premières minutes de la rencontre, les deux équipes ont fourni un jeu assez réservé. Ce n’est qu’après la pause que les lionceaux, plus que jamais décidés à consolider la victoire, ont passé à la vitesse supérieure. Et c’est le passeur du premier but, le jeune Fassi Abdeslam Benjelloun, qui rassura ses coéquipiers en inscrivant le deuxième but à la 68ème minute. L’assistance se rassura avec deux buts, mais le sociétaire du Raja, Mouhssine Lajour, après un coup franc qui se transforma en corner, ajouta le troisième but à la 73ème minute. Creusant l’écart, les protégés de Fathi ont profité de la fébrilité de leur adversaire pour alourdir l’addition. Et c’est, encore une fois, le jeune attaquant rajaoui, auteur d’un très bon match, qui revient à la charge en confirmant la victoire avec un quatrième but à la 78ème minute.
À l’issue de la rencontre, l’entraîneur national, Fathi Jamal, s’est déclaré rassuré de la bonne prestation de ses joueurs, d’autant plus que les Lionceaux jouent mieux à l’extérieur, tout en espérant un arbitrage correct au match retour ou deux joueurs seront absents, en l’occurrence Douyazal et Bendamou après avoir écopé de deux cartons jaunes. De son côté, le coach nigérien, Adamou Hamay, s’est montré optimiste, en dépit de la défaite de son équipe à Rabat. « Une rencontre se déroule en deux manches. Nous avons perdu la première. Il reste une deuxième manche à jouer. Et ce sera chez nous. L’expulsion de notre meneur de jeu, Issafou Azizi, a handicapé notre formation», a déclaré l’entraîneur nigérien.
Pour Sami Abdou, de la fédération nigérienne de football, son équipe ne déméritait pas cette claque. Estimant son équipe lésée, il a vivement critiqué l’arbitrage. «L’arbitre a distribué quatre cartons à quatre défenseurs dans les vingt premières minutes de la rencontre. Issafou azizi a été sévèrement puni. Son acte ne justifie pas la décision des référés », fait souligner ce dernier. Dans moins de deux semaines, les deux équipes s’affronteront, mais cette fois-ci au Niger. Grâce à cette victoire psychologique, les poulains de Fethi Jamal pourront aborder le match retour avec quiétude et sérénité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *