Les Lionceaux privés de leurs stars

Les choses sérieuses commencent pour l’équipe nationale juniors. Vainqueurs en match amical de l’Egypte (2-1), mercredi dernier au Caire, et auteurs d’un nul face au Burkina Faso, samedi dernier, les protégés du sélectionneur national juniors, Fethi Jamal, affronteront, samedi prochain, en match-aller du premier tour des éliminatoires de la CAN-2005 leurs homologues de Sierra Leone.
Premier test pour le cadre technique national. Outre les éléments évoluant dans le championnat national, l’équipe nationale sera composée de joueurs qui portent les couleurs de clubs français. Il s’agit, notamment d’Azizou Karim, sociétaire de Bordeaux, Mistal Karim, joueur de Niort, Behich Assad, (Red Stars), Karbouch Houcine et Oboukan Hassan de Racing Club de Paris. «Ce sont, pour la plupart, des défenseurs et des joueurs de milieu du terrain. Seul Oboukan est un attaquant», a tenu à préciser l’entraîneur de l’équipe nationale juniors, qui regrette l’absence des meilleurs éléments qui n’ont pas pu être libérés pour cette confrontation. Des joueurs comme Benzayer (Anderlecht), Sbâai (Charleroi) et Amachaibou (Dortmund). Les raisons avancées par ces clubs sont celles que craignaient Fethi Jamal lors du début de son opération de prospection, à savoir que si ces joueurs disputent cette rencontre, ils risquent de perdre leur statut de titulaires. «Et comme ces joueurs n’ont pas encore signé de contrats professionnels, ils étaient, donc, obligés de décliner notre convocation, car c’est leur avenir qui est en jeu», a expliqué le sélectionneur national.
L‘ossature du onze national sera, donc, constituée de joueurs locaux. Ce qui inquiète beaucoup plus Fethi Jamal, ce n’est pas l’effectif du onze national, c’est beaucoup plus son adversaire de samedi prochain. «On n’a aucune idée sur l’équipe nationale de Sierra Leone», a commenté ce dernier. En cas de victoire face au Sierra Leone, les Lionceaux affronteront le vainqueur de l’autre rencontre qui mettra aux prises l’Algérie au Niger. Et là encore, l’entraîneur national sera confronté au même problème.
Les joueurs professionnels, qui ont confirmé leur participation pour la rencontre Maroc-Sierra Leone, pourraient ne pas prendre part à la prochaine sortie africaine des Lionceaux. « Si c’est confirmé, ce sera le retour à la case de départ», a conclu Fethi Jamal. Le match retour de cette confrontation aura lieu le 1er août prochain à Freetown. À rappeler que les phases finales de la CAN 2005 auront lieu au Bénin.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *