Les Lions camerounais toujours indomptables

Le Cameroun participera à sa quatrième Coupe du monde, un record au niveau africain qu’il détient avec le Maroc. Avec la perte de vitesse du Nigeria, le Cameroun est devenu le «grand d’Afrique».
Les Lions Indomptables joueront dans le groupe E aux côtés de l’Allemagne, l’Irlande et l’Arabie Saoudite.
Selon les observateurs, les Camerounais n’auront pas du mal à décrocher leur billet de passage aux huitièmes de finale. Forts également de leur médaille d’or aux Jeux olympiques de Sydney en 2000, les Lions Indomptables tenteront de faire au moins aussi bien qu’en 1990 en Italie où ils avaient atteint le stade des quarts de finale (battus par l’Angleterre 3-2 après prolongation). Le Mondial asiatique sera également une occasion pour les amis de M’boma pour faire oublier leur déconvenue lors des Mondiaux de 1994 et 1998 où ils étaient éliminés dès le premier tour. Aux termes des éliminatoires pour le Mondial 2002, les Camerounais, dirigés depuis septembre 2001 par l’Allemand Winfried Schaefer, ont terminé largement en tête de leur groupe.
En neuf matches, ils n’ont concédé qu’une seule défaite (0-2 contre l’Angola), avec quatre buts seulement encaissés, contre 20 marqués. Qualification en main, le technicien allemand s’est assigné comme objectif principal de conduire les champions olympiques et africains en titre au toit du monde. L’ossature de l’équipe camerounaise est formée de joueurs de qualité et qui brillent sous les cieux des meilleurs clubs européens, tels que Geremi qui côtoie la bande à Zidane et Figo au Réal Madrid, Samuel Eto’o, la star de Majorque, M’boma (Sunderland), Womé (Bologne)… un atout qui permet en effet à Schaefer de viser haut lors de ce grand rendez-vous international.
Cette mission serait toutefois difficile et il devra croiser le fer dès le premier tour à des adversaires de gros calibre, notamment l’Allemagne. Mais Winfried Schaefer s’est dit «prêt à éliminer ses compatriotes s’il le faut». décidément, ce Mondial sera l’occasion pour les africains de défier leurs propres modèles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *