Les Lions de l’Atlas en route pour le Mondial

En effet, les poulains de Nourredine Bouhadioui, l’entraîneur national, ont effectué plusieurs concentrations et rassemblements, depuis le 10 décembre à Rabat et à Salé . Durant ces stages, la présélection nationale ne se composait que de handballeurs évoluant sur le sol national.
En l’absence d’un championnat national cette saison, le sélectionneur national a fait son choix sur la base du rendement des joueurs au cours de la saison précédente en incorporant sept joueurs de la sélection olympique.«La stabilité du staff de la sélection nationale permet à la direction technique d’appliquer un programme de longue durée », a déclaré Noureddine Bouhadioui à ALM.
Les résultats de l’équipe nationale ne sont, selon lui, que le fruit d’un travail de longue haleine. Ainsi en 1987, quand le Maroc avait accueilli le championnat africain, le Maroc avait obtenu la dernière place mais depuis le début des années 90, c’est le troisième ou le quatrième rang. La sélection nationale, qui prendra part aux championnats du monde de hand-ball prévus au Portugal vers la fin de ce mois, sera composée de 50% de joueurs locaux et 50% de joueurs professionnels évoluant à l’étranger à l’image de Mohammed Taj qui a joué au sein de grands championnats européens de handball comme le Danemark et l’Allemagne.
Pour ce qui est des chances des nationaux au Mondial, Noureddine Bouhadioui déclare que la qualification des Lions de l’Atlas à ce rendez-vous international est déjà un acquis au même titre que quand l’équipe nationale de football est qualifié au Mondial on ne demande pas si elle sera qualifiée au second tour.
Néanmoins au Portugal, les handballeurs nationaux viseront la qualification pour le second tour, conclut le coach national. Lors de leur séjour en Espagne les lions affronteront les équipes de Grenade, de Malaga et la sélection Andalouse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *