Les Lions de l’Atlas requinqués à Belfast

Les Lions de l’Atlas requinqués à Belfast

La sélection nationale de football, éclatante d’énergie, a confirmé, mercredi, son embellie face à l’Irlande du Nord en ramenant un nul (1-1) aux allures de victoire du stade de Windsor Park à Belfast. Emmenés pour la première fois par le sélectionneur belge Eric Gerets, les Lions de l’Atlas ont donné du fil à retordre aux Irlandais, qui ont éprouvé des difficultés à absorber les engouffrés du superbe trio Chemmakh-Hajji-Chadli. En dépit de l’absence pour blessure de Hamdaoui, Boussoufa et Basser, la sélection nationale a livré un beau spectacle grâce à un jeu organisé et axé sur Nacer Chadli (FC Twente/Pays-Bas), qui a harcelé la défense adverse et le portier Jonathan Tuffey. Appelé pour la première fois en équipe nationale, Chadli a orchestré plusieurs montées en attaque délivrant parfois des balles très dangereuses. Ses tentations étaient soutenues, de temps en temps, par Adil Hermach qui préférait, une fois bien positionné, tirer de loin. La première mi-temps aurait pu déboucher avec plus de concentration sur un score avantageux pour les Marocains qui ont failli ouvrir la marque à la 25e minute par Youssef Hajji qui, seul devant le gardien, a préféré le tir, mais sa balle a été repoussée avec succès par Tuffey. A la reprise de la seconde mi-temps, l’équipe nationale a haussé encore plus le ton en réalisant une entrée fracassante avec beaucoup de réalisme. La récompense n’a pas tardé lorsque Marouane Chamakh a profité d’une balle ratée au pied du gardien remplaçant Alain Blainly pour ouvrir le score en faveur des siens (55e).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *