Les meilleurs se sont qualifiés aux quarts de finale

Les meilleurs se sont qualifiés aux quarts de finale

A Vienne, Bob et Mike Bryan, N.1 mondiaux, n’ont laissé aucune chance aux Autrichiens Julian Knowle et Jurgen Melzer, battus en trois sets. Les jumeaux seront un des gros atouts des Américains au deuxième tour contre la France, d’autant qu’Arnaud Clément et Michael Llodra ont donné des sueurs froides au capitaine Guy Forget à Sibiu en Roumanie.
Les vainqueurs de Wimbledon ont failli revivre le même cauchemar que l’année dernière en France, au premier déjà, lorsque Horia Tecau et Florin Mergea avaient prolongé le suspense contre toute attente. Cette fois-ci, les modestes roumains sont revenus de 2 sets à 0 à 2-2, mais ont craqué dans la dernière manche. Pour l’Argentine, le premier tour n’était qu’une formalité face à une Grande-Bretagne qui n’a absolument pas le niveau du groupe mondial sans son leader Andy Murray. David Nalbandian et José Acasuso ont terminé le travail en double contre Jamie Murray, le frère du précédent, et Ross Hutchins.
A Ostrava, le capitaine tchèque Jaroslav Navratil a fait le pari d’aligner ses deux meilleurs joueurs dans l’absolu, Tomas Berdych et Radek Stepanek, plutôt que les spécialistes du double Lukas Dlouhy et Pavel Vizner. Il a été récompensé, de justesse en cinq sets, par une victoire décisive sur les Belges Kristof Vliegen et Olivier Rochus. A Moscou, Novak Djokovic, moins malade que la veille, a pu jouer aux côtés de Nenad Zimonjic. Les Serbes sont revenus à 2 points à 1 en battant Mikhaïl Youzhny et Dmitry Tursunov en trois sets. Vu l’identité du deuxième joueur de simple de la Serbie, Viktor Troicki, 114e mondial, les finalistes 2007 devraient s’en sortir, faute d’avoir brillé. A Brunswick, l’Allemagne mène aussi 2 à 1 après le succès facile des deux Philipp, Kohlschreiber et Petzschner, en trois sets contre deux Sud-Coréens inconnus. La seule surprise pourrait venir d’Israël, où Jonathan Erlich et Andy Ram, vainqueurs de l’Open d’Australie, ont donné l’avantage à leur équipe sur la Suède en battant Simon Aspelin et Robert Lindstedt. Les Israéliens comptent sur Dudi Sela pour sceller la victoire face à Thomas Johansson dans le troisième simple dimanche.
A Lima, l’Espagne s’est qualifiée en se détachant 3 à 0 au 1er tour au Pérou grâce à la victoire en double de Fernando Verdasco/Feliciano Lopez sur Luis Horna/Ivan Miranda.
Le veille, lors de la 1ère journée, Nicolas Almagro et Tommy Robredo avaient battu respectivement les Péruviens Matias Silva et Ivan Miranda.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *