Les militaires défient les rouges

Les militaires défient les rouges

Le Wydad de Casablanca et l’équipe des FAR, à peine rentrés d’un pénible voyage africain, seront ce week-end les protagonistes d’un match au sommet de la 24ème journée qui décidera en grande partie de la faisabilité de leurs prétentions en championnat national de première division de football (GNFE-1).
Les Militaires, revenus avec une petite défaite (1-0) du terrain des Congolais de TP Mazembe en huitièmes de finale de la Ligue des champions, se trouvent dans une situation critique. Ils doivent, en effet, relever plus qu’un défi pour maintenir intactes leurs chances sur les fronts national et continental.
Deuxièmes au classement à sept points du leader, les coéquipiers de Jarmouni doivent voir dans la baisse de régime de l’OCK, qui cumule dernièrement les contre-performances, un stimulant pour redoubler les efforts et pouvoir ainsi se rapprocher de la première place.
Pour le Wydad, qui retrouve son antre fétiche, le complexe Mohammed V, une victoire sur les FAR ne peut qu’être bénéfique dans la mesure où elle le propulserait à la deuxième place.
Cette position lui permettrait de mener dans de meilleures conditions le «sprint final» pour le titre national et de consacrer plus d’efforts à sa quête africaine, surtout au match retour des 8èmes de finale de la Ligue des champions contre les Ivoiriens de l’ASEC (défaite 2-0 à l’aller).
Le leader du championnat, lui, n’aura pas la tâche facile devant ses voisins de l’Olympic Safi. Après une dure élimination en Coupe du Trône (huitièmes de finale) par une équipe du GNFE-2 (Rachad Bernoussi) et une défaite à domicile devant la Jeunesse Massira (22ème journée), sa première au championnat cette année, les hommes de Mustapha Madih n’ont plus droit à l’erreur, au risque de voir les efforts de toute une saison anéantis.
Les matches qui mettront aux prises l’Ittihad de Tanger au Moghreb de Fès et le Hassania d’Agadir au Raja de Casablanca ne passeront pas inaperçus non plus.
Le MAS et le Raja, qui «restent» sur une victoire encourageante devant le Kawkab de Marrakech et le COD Meknès, se déplaceront respectivement à Tanger et à Agadir pour s’éloigner un peu plus de la zone rouge.
Le club du détroit, avant-dernier au classement, devra oublier sa dernière défaite devant le Moghreb de Tétouan et tenter de trouver une issue à sa mauvaise situation. Le club soussi, 10ème à six points seulement de la lanterne rouge (avec un match en retard), n’est pas à l’abri d’une chute fatale.

Violence : la commission disciplinaire se montre sévère 

La commission de discipline du Groupement national de football d’élite (GNFE) a infligé de lourdes sanctions aux responsables des actes de violence qui avaient émaillé la fin du match du Mouloudia d’Oujda (MCO) contre l’Olympic de Safi (OCS), disputé samedi dernier à Oujda. Après une réunion d’urgence, précise un communiqué du GNFE, il a été décidé de radier à vie le joueur Imad El Amri (OCS) et le commissaire du match Aissa Touati, « en raison de son incapacité de gérer les événements de manière responsable ». La commission a, en outre, suspendu pour deux ans Khalid Zouine et Noureddine Laknizi, respectivement joueur et entraîneur adjoint du club mesfioui et Youssef Dalal et Abdelhaq Mazini, joueurs du MCO ainsi qu’Abdelaziz Karkach, entraîneur du club. L’Olympic de Safi s’est vu également privé pour un seul match de son joueur Mehdi Nemli, en plus de sa condamnation au dédommagement de tous les dégâts matériels causés par ces incidents dans les dépendances et vestiaires du Stade d’Honneur d’Oujda.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *