Les nationaux confirment leur bonne prestation

Les nationaux confirment leur bonne prestation

Les coureurs cyclistes marocains ont terminé le Challenge international de la Marche Verte, organisé dans les provinces du Sud sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, comme ils l’ont commencé: une large domination et une récolte importante de points UCI. Lors de la troisième étape, disputée samedi entre Laâyoune, Tah et Tarfaya (100 km) et comptant pour le Grand prix Al Massira, la victoire est revenue à Tarik Chaoufi de l’équipe marocaine A, qui s’est imposé en 2h 14:10, devant son coéquipier Abdelati Saadoune, auteur du même temps et Ismail Ayoune, de l’équipe B, troisième à 10 secondes. Le Top-8 de cette étape, plutôt calme vu sa distance relativement courte et son parcours plat, est complété par, respectivement, Mohamed Said El Ammoury (Maroc A), Lorenzo Mola (Delio Gallina/ITA), Mouhssine Lahsaini (Maroc A), Adil. Jelloul (Maroc A) et Aymeric Brunet (CR4C Roanne/FRA). En marge de cette étape, une course a été organisée au profit des coureurs du Centre national de cyclisme (CNC) et des clubs locaux, entre Laâyoune et Tah, une localité-symbole dans l’épopée de la Marche Verte. Cette course a été remportée par Said Aberouach, du CNC, en 1h 47:43, devant son coéquipier Karim Laoufir (même temps) et Noureddine El Baz, du club de la Marche Verte de Laâyoune (CCMV). Pour le président de la Fédération royale marocaine de cyclisme (FRMC), M. Mohamed Belmahi, cette compétition internationale «a atteint les objectifs fixés, que ce soit au niveau technique ou organisationnel et constitué une opportunité de créer une dynamique pour le développement du cyclisme dans les provinces du Sud du Royaume».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *