Les nouveaux chantiers de la FRMF

Non retenu pour organiser la Coupe du monde 2010, le Maroc veut effectuer un retour remarqué et remarquable sur l’échiquier sportif international. Après avoir déposé son dossier pour abriter les championnats du monde d’athlétisme 2009 à Casablanca, ou d’autres villes sont en en lice : Berlin, Moscou, Bruxelles, Valence, le Maroc compte se porter également candidat pour l’organisation de la Coupe du monde juniors de football et d’une coupe d’Afrique des Nations. C’est en tous les cas ce qu’a annoncé la Fédération royale marocaine de football dans un communiqué publié, mercredi dernier. Lors de la réunion tenue, le même jour, par le nouveau bureau fédéral, le président de la Fédération royale marocaine de football, M. Hosni Benslimane, a affirmé que la non-désignation du Maroc par la FIFA pour l’organisation du Mondial 2010 «ne constitue en rien un obstacle». «Nous devons examiner les possibilités d’attirer vers notre pays certaines compétitions continentales et internationales comme le Championnat du monde juniors et la Coupe d’Afrique des nations », a déclaré ce dernier.
Reconduit à l’unanimité, le 5 mai dernier à la tête de la FRMF, Benslimane ne veut pas perdre du temps. Après avoir nommé sa nouvelle équipe, Aouzal, Amor et Belkhyat, le président de la FRMF a demandé à ce qu’un plan d’actions soit mis en place pour promouvoir le football national. Dans les couloirs de la FRMF, on parle d’un projet de professionnalisme qui entrera en vigueur dans trois à quatre ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *