Les objectifs du président Bouhajeb

Les objectifs du président Bouhajeb

ALM: quelle évaluation faites-vous du rugby national ?
Saïd Bouhajeb : je peux dire que le niveau de jeu de l’équipe nationale a été élevé. Notre sélection a réalisé, lors de sa dernière sortie, un exploit face à l’équipe tunisienne. Les journaux tunisiens ont témoigné en toute honnêteté du haut niveau des lions de l’atlas . Les juniors viennent de remporter la troisième place au championnat africain des nations. La première place a été remportée par les sud-africains considérés comme les ténors du rugby au niveau mondial alors que la deuxième place est revenue à la Namibie, pays organisateur de l’événement.

Que pourrez-vous dire sur le niveau de la compétition nationale ?
Les résultats de la dernière saison sont révélateurs d’une évolution constante. Cette saison a été marquée par l’émergence de nouveaux clubs qui se sont imposés aussi bien en coupe du trône qu’en championnat national. Ce ne sont plus les clubs de l’axe Oujda – Rabat -Casablanca qui dominent, mais plutôt les nouveaux en l’occurrence ceux de kelaâ Sraghna et Safi. Rappelons au passage la bonne performance de l’Olympique club de safi qui a réalisé le doublé. 

Quels sont vos objectifs ?
Au niveau de la sélection nationale, nous ambitionnons de décrocher le billet pour le mondial 2007, qui sera organisé en France. Les matchs qualificatifs commenceront au début du mois de février prochain. De nombreux stages seront organisés en France. S’agissant du rugby national, on milite pour la vulgarisation de cette discipline en encourageant la création des associations. Rappelons que deux nouveaux clubs viennent de rejoindre cette saison la compétition nationale en l’occurrence l’équipe de Mohammedia et le club de Zennata. D’autres clubs sont en gestation.
Le volet de la formation fait aussi partie de nos préoccupations notamment des entraîneurs. A ce sujet, le bureau fédéral profite des liens tissés avec les clubs du rugby français pour parfaire sa stratégie.

Pourquoi y a tant d’enthousiasme pour le mondial en France ?
Tout d’abord, les liens entre la France et le Maroc sont très forts.  Ensuite, aller en France est moins onéreux. En outre, on retrouve une forte communauté maghrébine dans l’Hexagone. De nombreux joueurs nationaux évoluent au sein des équipes françaises. Par conséquent, nous pouvons dire que nous avons en terre française un public. Il convient de noter que dans les compétitions internationales, la rivalité est rude entre les pays anglophones et les pays francophones.  Ces derniers auront l’avantage du terrain.

Votre dernier mot ?
Je souhaite que les sponsors viennent soutenir le ballon ovale national. Pour séduire les pourvoyeurs de fonds, les acteurs de ce sport devront offrir un rugby spectaculaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *