Les olympiques frappent fort

Les olympiques frappent fort

Le chemin d’Olympe se dessine petit à petit pour les poulains de Mustapha Madih. Ces derniers ont réussi samedi soir à Rabat leur première sortie en deuxième tour des éliminatoires des Jeux Olympiques d’Athènes 2004. Face à leurs homologues gambiens, les lionceaux ont ravi les supporters, pas très nombreux il faut dire, présents au complexe sportif Moulay Abdellah. Les Marocains ont visité la lucarne adverse à quatre reprises dont trois en première mi-temps. Et les quatre buts ont été marqués par deux éléments, Bouabid Boudden (Lens) et Jawad Zaïri (FC Socheaux). Le premier a signé à lui seul un triplé aux 13ème, 26ème et 41ème minutes, avant que le second ne quadruple la mise marocaine quelques minutes après le début de la seconde période. Mais c’est surtout la manière avec laquelle les olympiques ont conclu ce match qui compte. Face à la Gambie, les Lionceaux ont joint l’utile à l’agréable, le résultat au spectacle. Le sélectionneur olympique, Mustapha Madih, ne cachait pas ses craintes de jouer face à un adversaire inconnu sur la scène footbalistique continentale. Il a réglé ce problème en choisissant une formation essentiellement basée sur des joueurs évoluant dans des championnats professionnels. Les seuls représentants du championnat national étaient les rajaouis Sami Tajeddine et Amine Rbati, le Khouribgui Jawad Akadar, qui a fait son entrée en fin de rencontre, et le gardien de but, Omar Charef, auteur d’un grand match. L’Oujdi a en effet réussi à arrêter un penalty en seconde période. Ainsi, dépassée la première hésitation du début de la rencontre, les Lionceaux n’ont pas tardé à faire circuler le ballon, évoluant un jeu collectif, cherchant la faille dans la défense gambienne. Cette dernière a vite montré ses limites. Et ce fut Bouabid Bouden qui a réussi à le montrer un quart d’heure après le début du match ouvrant la marque pour les nationaux. Le Lensois allait récidiver à deux reprises, à la 26ème et la 41ème minutes de jeu, signant un magnifique triplé. Il a poussé la perfection jusqu’à être l’auteur de la passe décisive qui a permis à Jawad Zaïri de marquer le quatrième but marocain, quelques minutes à peine après le retour des vestiaires. Le sociétaire du FC Sochaux a ainsi réussi une belle entrée chez les olympiques après des débuts qui ont séduit plus d’un en équipe de Baddou Zakki. Avec cette large victoire, les poulains de Mustapha Madih pourront aborder le match retour en toute sérénité. Un retour qui se jouera mercredi prochain, soit quatre jours à peine après l’aller. Ces délais serrés n’ont pas inquiété outre mesure le cadre technique national. « Je ne pense pas que la programmation de l’aller et retour en un laps de temps aussi court affecterait la condition physique de mes joueurs qui demeureront concentrés sur leur objectif, celui d’assurer la qualification au prochain tour », avait-il déclaré à Aujourd’hui Le Maroc. La messe est dite. C’est en effet lors du troisième tour de qualification pour les Jeux Olympiques d’Athènes que la mission des Marocains devient délicate. Une fois l’obstacle de la Gambie dépassé, ce qui ne devrait pas poser beaucoup de problèmes, les choses sérieuses commenceront pour l’équipe nationale. Réparties en quatre groupes de quatre, les sélections qualifiées devraient se disputer la première place de chaque poule qualificative au tournoi olympique. Le début de la compétition dans le cadre de ce troisième tour éliminatoire est programmé pour la fin du mois d’octobre prochain. Mais en attendant, les hommes de Madih se doivent de se concentrer sur le match de mercredi. C’est que la route vers Olympe commence à Banjul.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *