Les Pharaons sauvent la mise

Qualifiée pour la prochaine Coupe du monde, la Tunisie n’a pas fait long feu dans cette Coupe d’Afrique des Nations. Pratiquant un jeu fade, les Tunisiens ont fini la compétition sans inscrire le moindre but en trois rencontres et rejoignent le Maroc sur la liste des déceptions. les Tunisiens n’avaient que peu d’espoir de se réveiller contre le Sénégal, leader du groupe et déjà qualifié pour les quarts de finale, où il sera opposé à la RD du Congo. C’est finalement l’Egypte qui a fait la bonne opération dans ce groupe D. Défaits par le Sénégal puis vainqueurs de la Tunisie (1-0), les Pharaons avaient leur destin en mains face à la Zambie qu’ils ont vaincue par 2-1.
Grâce à sa victoire sur le Maroc (3-1) à Ségou, l’Afrique du Sud s’est qualifiée pour les quarts de finale où elle affrontera le Mali.
Pourtant un match nul suffisait aux Marocains, leader du groupe avec 4 points, de se qualifier. L’autre gros coup de la soirée a été réalisé par le Ghana à Mopti, qui a arraché dans les arrêts de jeu la victoire sur le Burkina (2-1). Les Etalons burkinabés jouaient presque à domicile, soutenus par de très nombreux supporters. Mais ils n’ont pas su en tirer parti. Si le Cameroun a conforté par une troisième victoire sa première place du groupe C face au Togo (3-0), l’exploit retentissant de la journée est signé par la RD Congo et Shabani Nonda qui ont éliminé la Côte d’Ivoire (3-1) ! Déjà qualifiés pour les quarts de finale avec 6 points, les Lions Indomptables du Cameroun n’avaient pas grand-chose à craindre de leur match face au Togo, à Sikasso. Les Congolais joueront le Nigeria en quart de finale, le 3 février à Bamako. Le Nigeria et le Mali ont battu respectivement le Liberia (1-0) et l’Algérie (2-0) lors de la troisième journée et se sont qualifiés du même coup pour les quarts de finale.
Dans un stade du 26-mars de Bamako acquis à sa cause et après deux belles prestations, sans victoire) face au Liberia (0-0)et au Nigeria (1-1), l’équipe du Mali a décroché son billet de qualification. Les hommes d’Henri Kasperczak ont allié le résultat et la manière contre l’Algérie (2-0). Deuxième du groupe A, le Mali sera accompagné en phase finale par le Nigeria. Les Super Eagles sont passés pourtant bien près de l’élimination. Grâce à sa défense implacable, aucun but encaissé en trois rencontres, le finaliste de la précédente édition continue son parcours. La CAN aussi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *