Les phases finales de la Coupe Danone à Laâyoune

Quelque 63.500 jeunes garçons et filles disputeront cette année plus de 2.900 matchs, indique un communiqué des organisateurs, soulignant que ces footballeurs en herbe seront encadrés par plus de 8.000 professeurs-entraîneurs. Cette compétition a été généralisée depuis l’année dernière à toutes les catégories : pupilles, poussins, minimes, cadets, juniors et filles…
A l’issue des étapes de sélection de cette sixième édition de la Coupe Danone des 60.000 jeunes footballeurs qui ont débuté dans les écoles et les clubs dès septembre 2002, 25 équipes de jeunes footballeurs (filles et garçons) accèderont à la finale nationale à Laâyoune. Une seconde sélection permettra de choisir les meilleurs jeunes joueurs marocains de la Coupe Danone des 60.000 jeunes footballeurs qui pourront réaliser leur rêve : représenter le Maroc lors de la Danone Nations Cup, Coupe du monde de football des benjamins, dont la finale internationale aura lieu le 1er juin 2003 au Parc des Princes à Paris avec la participation cette année de 32 pays.
La Danone Nations Cup aura un parrain prestigieux en la personne de Zineddine Zidane, qui a accepté de soutenir cette compétition internationale qui réunit depuis 2000, à Paris, les jeunes footballeurs en herbe du monde entier. Lancée en 1998 au Maroc, la Coupe Danone des 60.000 jeunes footballeurs est une organisation organisée à l’initiative de la Fédération royale marocaine du sport scolaire, du ministère de l’Education nationale et en association avec la Fédération royale marocaine de football pour participer à la promotion des activités sportives scolaires, poursuit le communiqué, ajoutant qu’elle a pour objectif de donner un nouvel élan au sport scolaire.
Plus de 7.500 établissements scolaires y sont associés chaque année. Et près de 60.000 jeunes footballeurs ont pu ainsi participer à un tournoi de football unique au Maroc depuis cinq ans.
Ce faisant les initiateurs et promoteurs de cette idée au Maroc entendent, précise le communiqué, «promouvoir le football dans les établissements scolaires et assurer les meilleures conditions pour développer le talent et la vocation de jeunes enfants, préalable indispensable à la création d’une pépinière de jeunes champions marocains».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *