Les quarts de tous les chocs

Le stade El Harti de Marrakech s’est mis sur ses trente et un. Et pour cause, la rencontre qui opposera le club local, le Kawkab, à l’Olympique de Khouribga. Ce sera dans le cadre des quarts de finale de la Coupe du Trône, comptant pour la saison 2001-2002.
Enregistrant un parcours des plus brillants tout au long de la saison écoulée, l’OCK a tiré son épingle du jeu lors du précédent tour avec brio. Le club a arraché son billet de qualification aux quarts après avoir pris le meilleur en seizièmes de finale sur l’un des grands clubs nationaux, le Wydad de Casablanca. Les Rouge et Blanc ont dû céder le passage à une équipe certes moins bien lotie mais plus désireuse de s’imposer.
L’OCK, qui vient de remporter le tournoi feu Antifit, organisé le week-end dernier à Casablanca et désormais une tradition footbalistique, a également battu, en huitièmes de finale, la Renaissance de Settat. Même prestation pour le Kawkab, même si la situation financière du club ne le donnait pas favori dans la course au titre.
Le KACM s’est également imposé, loin de ses bases, lors des seizièmes de finale en s’imposant face au Difaâ d’el Jadida.
Les Marrakchis ont été les plus forts aussi lors des huitièmes de finale, devant la Jeunesse Massira. La rencontre KACM-OCK n’est pas la seule confrontation à même d’attirer du public ce week-end. Loin de la capitale du Sud, le programme des quarts de finale comporte un autre matche choc : celui prévu au complexe Prince Moulay Abdellah à Rabat où les FAR joueront face au Tihad Sportif.
Chacune des deux équipes, en mal de titres depuis des années, cherchera à imposer son jeu. Les autres rendez-vous ne manqueront pas non plus de piquant lors de ce tour, à l’image de l’Olympique de Safi (2è div)-Moghreb de Fès. Attendu avec impatience, le match Raja de Casablanca-Mouloudia d’Oujda a été reporté au 18 septembre prochain.
La raison n’est autre que la participation du Raja au match comptant pour la Coupe de la Ligue des clubs africains champions de football, prévu dimanche prochain à Casablanca, face à l’équipe de Jeanne d’Arc du Sénégal. Les matches se disputeront au finish avec la possibilité du recours au but en or pendant les prolongations.
Ce sera donc au plus rapide dans le marquage de remporter la partie. En cas d’égalité, les deux équipes auront recours aux tirs au but pour se départager. Plus qu’une course au sacre, ces rencontres permettront aux équipes qui y participent de bien se préparer au championnat. Une belle entame.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *