Les safiots continuent sur sa lancée

Brillant et confiant, l’Olympique de Safi est, une fois de plus, sorti victorieux de la 9e journée du Championnat du GNF-2. Les Séfianis ont tiré à profit du fait d’évoluer dans leur fief, devant leurs supporters, pour accomplir sa tâche face au Wydad de Fès. Les locaux ont assuré grâce au seul but de la rencontre et ont hissé leur cumul à 20 points, confortant ainsi leur statut de leader. Cependant, le dauphin et voisin du meneur, le Difaâ Hassani Jadidi a été littéralement écrasé, dans ses bases de surcroît, par un Fath de Rabat étincelant. Jusque-là timide, le FUS a créé une énorme surprise en disposant de ce mastodonte qu’est le DHJ. Une défaite qui entrave la marche des Doukalis, puisqu’ils se sont retrouvés à 5 points du meneur. Tandis que le FUS en avait sérieusement besoin, notamment que cette victoire impromptue l’a hissé au classement et qu’elle va indéniablement booster le moral des troupes. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, dit-on. C’est le cas de l’Union Touarga Sport qui a profité du trébuchement du DHJ pour lui souffler sa place, grâce notamment à une victoire écrasante sur le Nejm de Marrakech, déconfit par 4 buts à 1. À travers cette large victoire, l’UTS semble retrouver l’excellente forme avec laquelle il s’est montré depuis son accession au GNF-2. Les Touargas démontrent ainsi leur défaite conséquente face à l’Union de Mohammedia, deux journées de cela, n’était qu’un bref passage à vide. Le Nejm, par contre, effectuait un parcours jusque-là serein, en évoluant à pas sûrs. Cette défaite n’arrange en rien son évolution et l’éjecte en huitième place. En bas du tableau, les clubs qui avancent à tâtons titubent toujours et n’arrivent pas à conjurer le sort. À l’exception de l’Union de Mohammedia, qui a signé une autre victoire précieuse. En effet, le Tihad a réussi à s’extirper de la zone de turbulence, à l’issue de sa victoire sur le TAS (1-0). Les nuls à domicile entre le Hilal Nador et Rachad Bernoussi (0-0) et dans le match Racing Casablanca-Renaissance Berkane (1-1) n’arrangent pas les affaires des locaux. Les Nadoris et Casablancais conservent leur rang au tableau, mais perdent des points en cours de route et sont désormais à six longueurs derrière l’Olympique Safi. En revanche, le partage des points arraché à Nador par le Rachad Bernoussi permet aux visiteurs de se hisser une place dans le classement général.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *