Les sportifs contre la haine

Retraités ou encore en activité, sportifs ou dirigeants de clubs, grands et petits, la communauté sportive s’est mobilisé ce week-end et a marché contre la barbarie et l’extrémisme. Quelque trois milles personnes ont pris part à cette manifestation intitulée «Les sportifs contre la haine».  Les familles des victimes devançaient cette marée humaine, composée, entre autres, de pratiquants de handisport et de sportifs, toutes disciplines confondues. La marche fut entamée vers 9h ; le cortège prit le départ au niveau du consulat de Belgique et du restaurant «Le Positano» et a traversé les rues de la capitale économique, en passant par tous les lieux ciblés par les attentats abjects.
La solidarité avec les familles des victimes, ainsi qu’avec tous les Marocains, était visible tout au long de la marche. «Non à la haine, non à la violence», «Les sportifs disent non à la violence», "Touche pas à mon pays" ou encore «Matqich Bladi»,  les marcheurs scandaient des slogans hostiles au terrorisme sous toutes ses formes. 
À chaque fois que la marche arrivait sur l’un des lieux ciblés par les sites lâches, la Fatiha était récitée en mémoire des victimes. Des moments forts où l’émotion atteignait son paroxysme, marquant par là-même les liens sacrés qui unissent le peuple marocain et qui sont, aujourd’hui, plus forts que jamais.  Symbole d’espoir et d’avenir, les enfants ont massivement pris part à cette marche de solidarité. Vêtus de leurs tenues sportives, ils étaient venus exprimer leur refus à toute forme de violence, de haine ou d’intolérance. Une véritable leçon de la vie donnée à tous ceux qui pensaient faire du Maroc un refuge pour l’extrémisme et la barbarie. La pensée unique obscurantiste, l’intolérance et l’exclusion, n’ont jamais eu et n’auront jamais droit de cité dans le Royaume.
C’est là le message véhiculé par l’ensemble du peuple marocain, à travers les manifestations de tout genre au Maroc, suite aux actes terroristes contraires à l’Islam qui ont perpétrés le 16 mai dernier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *