Les tennismen marocains ne seront pas sur les courts

Les tennismen marocains ne seront pas sur les courts

Du 17 au 24 mai, les courts du complexe Al Amal abriteront la 24ème édition du Grand Prix Hassan II de tennis. Lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée mardi dernier à Casablanca, les organisateurs de la compétition internationale ont tenu à préciser la présence cette année d’un plateau exceptionnel des meilleurs joueurs de la discipline, notamment, les Français Richard Gasquet et JO-Wilfried Tsonga. Ces deux tennismen de grande renommée internationale  qui, selon les membres de la fédération ont demandé à être présents, ont été invités par des wild cards. Aussi, le président de la FRMT a invité cette année, l’Algérien Lamine Ouahab, champion d’Afrique de tennis lors de la dernière édition tenue à Rabat. Le tableau final du Grand Prix Hassan II comprendra vingt-six joueurs venus d’Europe, d’Australie, de l’Amérique du Sud et de l’Algérie. Cette dernière est le seul pays arabe et africain prenant part au tournoi. La participation marocaine, quant à elle est quasiment absente. Pour répondre aux diverses interrogations des journalistes à ce sujet, Khalid Outaleb, directeur du tournoi a affirmé avoir contacté le champion Younès El Aynaoui qui a opté pour le Roland Garros (du 25 mai au 8 juin). Il convient de mentionner que le  Trophée Hassan II se déroulera en même temps que les qualifications de ce grand chelem français. Selon les organisateurs, cette année, les dates ont été chamboulées à cause des jeux Olympiques prévus du 8 au 24 août à Pékin. Les journalistes lors de la conférence, ont voulu savoir la raison sur l’absence du champion du Maroc, Mounir Laârej du tableau final. C’est le président de la FRMT, Mohamed Mjid qui a tenu à répondre en disant : «j’ai retiré la wild card de Mounir pour la présenter à Gasquet qui  a éprouvé sa volonté d’assister pour la première fois» et d’ajouter «Mounir Laârej pourrait concourir dans le Morocco Tennis Tour (MTT) dont sa dernière étape aura lieu à Marrakech du 12 au 17 courant. Cette étape est dotée de 100.000 dollars». Par ailleurs, la grande nouveauté de cette 24ème édition est la création durant la période du tournoi, de quatre ateliers au sein du club Al Amal. Il s’agit d’un espace média, dédié à la presse dont l’animation sera assurée par des journalistes marocains et étrangers qui seront sur place, un espace universités et grandes écoles  qui abritera des tables rondes chaque jour autour d’un thème en relation avec le domaine sportif, un espace musique et un autre réservé aux arts plastiques. La 24ème édition du Grand Prix Hassan II inaugurera aussi un nouvel espace «Club des Loges» destiné aux partenaires officiels du tournoi, aux entreprises, aux différentes personnalités ainsi qu’aux organisateurs. Et ce n’est pas tout, d’autres surprises sont réservées aux visiteurs, surtout les jeunes, comme le «mini-tennis », le « radar», le «lance-balles», le «mur à surprise» le «street tennis» et autres qui feront du 17 au 24 mai des journées de fêtes incontournables au complexe Al Amal. Le prix d’entrée a été fixé à 20 dhs pour encourager le public à venir en grand nombre. Rappelons que l’année dernière, la victoire finale est revenue au Français Paul-Henri Mathieu qui s’est imposé aux dépens de l’Espagnol Albert Montanes par deux sets à zéro (6-1, 6-1). Le tournoi casablancais a été remporté deux fois par des joueurs marocains : Hicham Arazi en 1997 et Younès El Aynaoui en 2002.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *