Les Verts se repositionnent seuls en tête du classement

Les Verts se repositionnent seuls en tête du classement

Le match du Raja contre le Moghreb de Fès était un duel au sommet. Les deux équipes ont livré du beau spectacle pour un public passionné et discipliné. Mardi 1er mars, la ville de Casablanca a assisté à un match à la hauteur entre deux entraîneurs de renom, en l’occurrence Rachid Taoussi et M’hamed Fakher. Certes, c’était un match qui a tenu toutes ses promesses avec deux équipes qui ont offert une rencontre sous haut voltige, confirmé leurs ambitions et prouvé qu’elles méritent amplement leur rang en tête du classement. En effet, les poulains de M’hamed se sont installés aux commandes du championnat national de première division suite à leur victoire sur le Moghreb de Fès 2-1 (1-0). Les Rajaouis ont ainsi pris l’ascendant sur les Fassis dans cette confrontation directe entre deux des prétendants au sacre. Les hommes de Rachid Taoussi, volontaires, plus entreprenants et exerçant une domination totale en seconde période, vont rater à maintes reprises de rétablir la parité, acculant les leaders provisoires à la défense. Les Casablancais seront les plus réalistes en ouvrant la marque (6e) par le biais de Hassan Tair sur un coup franc excentré, qui prendra la défense et le portier fassis par surprise. Le nouvel élément du mercato hivernal , le fils de la Chaouia Hassan Souary va aggraver le score à l’heure de jeu suite à un corner et un moment de déconcentration de l’équipe du MAS sans que ses coéquipiers ne parviennent à tirer profit de cette avance, laissant les visiteurs prendre les choses en main et déployer leur jeu en dépit de l’handicap des absences de joueurs clés. Les joueurs du MAS vont continuer à pousser pour concrétiser, une seule fois, leur domination. Le vétéran du MAS Tarek Skitioui provoquera le penalty (70e) et se fera justice pour réduire la marque mais la défense rajaouie, bien organisée, tiendra le coup face aux assauts répétés tout en optant pour les contres rapides de ses «vieux», Lambarki et Aboucharouane, relancés dans le jeu pour donner plus d’oxygène et de panache à l’équipe. Avec une seule longueur d’avance sur le duo MAS-OCS, les Verts, qui comptent 35 points, se repositionnent seuls en tête dans l’attente de la mise à jour du championnat avec le match Olympic Safi-Wydad mercredi 9 mars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *