L’Espagne étrille le Venezuela en 45 minutes

Il n’a fallu que 45 minutes, soit le temps de la première période, et trois buts, pour que l’Espagne ne donne la leçon au Venezuela (3-0), mardi à Puerto La Cruz (nord-ouest) et n’achève en beauté sa première saison de championne du monde. Les joueurs de Vincente del Bosque peuvent partir en vacances avec le sentiment du devoir accompli. Après avoir infligé une correction aux Américains samedi (4-0), ils ont récidivé, bien aidés il est vrai par une formation sud-américaine maladroite et un gardien – Victor Valdes – des grands soirs. Sous une forte chaleur, les Espagnols, dont la défense était largement renouvelée, n’ont pas eu trop à forcer, un océan technique séparant les deux nations. Ainsi, le buteur du FC Barcelone David Villa ouvrait la marque dès la 5e minute, d’un coup franc de 25 m puissant et placé qui trompait le gardien Renny Vega, bien apathique. Les Vénézuéliens, qui préparent la Copa America en Argentine (1er-24 juillet) réagissaient par Maldonado, mais Valdes, titularisé à la place de son rival du Real Madrid Iker Casillas, remportait son face-à-face (18e). Pis pour les hôtes: Pedro doublait la mise deux minutes plus tard en profitant d’un joli service de Villa, ainsi que des errances défensives adverses.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *