L’été du Beach-Volley

Fidèle à sa tradition, Méditel se lance dans l’organisation du Circuit National de Beach Volley, enjolivé par le «Tournoi International de Casablanca». Ainsi, amorcé le 13 juillet courant, le Circuit National de Beach Volley se poursuivra jusqu’au 14 août. Ce championnat, qui en est à sa troisième édition, est organisé en marge de la tournée estivale Médiplages 4e mouture. C’est une occasion pour les doublettes et les triplettes, issues des quatre coins du pays, de se mesurer les unes contre les autres. Le Circuit National sillonnera les plages du pays, passant respectivement par Sidi Bouzid à El Jadida, Mohammedia, Tétouan Marina Smir et Aïn Diab Casablanca, pour finalement arriver à termes au niveau de Bouznika. Parallèlement, l’événement sportif par excellence lors de cette opération sera, incontestablement, le Tournoi International de Casablanca de Beach Volley. Prévu les 26 et 27 juillet, ce tournoi connaîtra la participation de neuf équipes internationales. Il s’agit de l’Espagne, le Portugal, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte et la Libye, ainsi que deux équipes constituées des Marocains résidents en France et en Italie. De surcroît, le Tournoi International de Casablanca ne se déroulera pas sur une plage comme cela pourrait bien sembler. Fait hors du commun, ce challenge se tiendra au niveau de la place des Nations Unies. Les volleyeurs et volleyeuses n’iront pas aux sables dorés. C’est plutôt les sables dorés qui feront le déplacement. En effet, une trentaine de camions de sables seront nécessaires pour l’aménagement d’un terrain sur place. Le sable sera déversé en plein cebtre-ville et le fameux rectangle sera ainsi constitué. Les gens ne pouvant pas faire le déplacement à la corniche pourront délecter, tout près de chez eux, les prouesses des doublettes et triplettes mobilisées à cet effet. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte, car, d’une part, ce n’est pas tous les jours que l’on aura l’occasion d’admirer des volleyeurs de renommée internationale tout près de chez soi. D’autre part, ce n’est pas tous les jours, également, que l’on verra à la place des Nations Unies vêtus de gracieux grains de sable flavescents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *