L’éternelle rivalité FUS-MAS

Les matchs aller du championnat national de basket-ball en sont à leur fin. Deux clubs ont réussi à se distinguer tant tactiquement que physiquement. Il s’agit du FUS de Rabat et du Mas de Fès. Avec une seule défaite sur neuf rencontres jouées, le FUS est placé en première position avec 25 points. En seconde position, on retrouve le MAS à égalité de points. Seuls les points marqués, cumulés au fil des rencontres, jouent en faveur des Rbatis. Ils enregistrent ainsi une différence de 137 points contre 112 des Fassis. Le Raja et le TSC, quant à eux, accusent trois défaites. Le problème pour les deux formations réside au banc de touche. Si les deux formations parviennent à alimenter leur réserve, leur rendement ne s’en trouverait que meilleur pour les matchs retour. Le Raja a collecté 21 points avec 564 points marqués pour et 533 contre avec une différence de +31. Le TSC se trouve dans la même situation avec le même nombre de points. L’équipe a réussi à marquer 723 points pour et 621 contre avec une différence de + 102. Seul à la cinquième position avec quatre défaites et 19 points, le WAC de Casablanca. les résultats enregistrés par les Bidaouis leur donnent un total de 593 points pour et 553 contre avec une différence de + 40. Les Rouge sont loin de leur niveau habituel. Une raison qui a poussé les responsables de l’équipe à essayer d’établir un diagnostic pour entamer un retour en force avec un sang neuf qui serait à même de rassurer le public wydadi. Dans le bas du tableau, la bataille s’avère rude entre l’ASS, l’IRT et le CODM. Les trois équipes ont prouvé, à la fin du parcours des matchs aller, qu’ils ont les mêmes qualités techniques et les même ambitions pour jouer au play-off. Pour ce qui est du MSR et ASE, les deux équipes ont un match en retard qui n’arrangera, quel que soit le résultat, en rien leurs affaires vu la situation périlleuse dans laquelle elles se trouvent. La meilleure attaque reste incontestablement celle du TSC avec 669 points qui dispose du deuxième meilleur attaquant du championnat. Il s’agit de Hanouni avec 169 points. Le meilleur attaquant appartient au WAC et c’est Karim Ayadi qui détient 181. Le FUS s’est octroyé le titre de meilleure défense avec 411 points. Des fautes techniques, il y en a eu 18 dont quinze ont été commises par les joueurs et les trois restant par les managers. Les amateurs de la balle orange s’attendent, pour les matchs retour, à ce que les équipes donnent le meilleur d’eux mêmes pour de meilleurs prestations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *