L’Ethiopie, en attendant l’Angola

L’Ethiopie, en attendant l’Angola

Parce que gagner à domicile ne serait plus suffire, en cas de contre-performance à l’extérieur, l’équipe nationale olympique n’a pas droit à l’erreur, ce dimanche à Addis-Abeba face au onze olympique de l’Ethiopie, comptant pour la cinquième journée des phases éliminatoires de la zone Afrique des jeux olympiques, prévus l’été prochain à Athènes. Les Lionceaux en sont conscients. Tout mauvais pas risque de coûter cher aux poulains de Mustapha Madih et pourrait compromettre leurs chances de qualification. Victoire ou, au moins, un match, tel est l’objectif de l’entraîneur national, qui avant le départ de l’équipe national, avait déclaré que cette confrontation est placée sous le signe «non à la défaite».
Pour le cadre technique national, cette rencontre revêt une importance particulière. Elle est à deux pas de la deuxième qualification successive des Lionceaux aux phases finales des jeux olympiques, la sixième dans l’histoire du football national. Plus motivés, surtout après leur dernier exploit face à l’Ouganda, une équipe qui risque de déclarer forfait pour son prochain match, ce qui pourrait fausser tous les calculs, les protégés de Madih sont plus que jamais déterminés à grignoter quelques points, dimanche, face à l’Ethiopie, troisième du groupe C avec 6 points, derrière l’Angola, qui n’est autre que le prochain adversaire du Maroc. Avant de partir, Madih avait déjà fait une lecture de la rencontre d’Addis-Abeba, et ce à tous les niveaux. Sa tactique: l’offensive, avec derrière, un milieu de terrain bien organisé, tout en renforçant la défense.
Seule inquiétude pour le sélectionneur national, et il n’y pourra rien : les conditions climatiques. Les joueurs de l’équipe nationale olympique, surtout les professionnels, qui ne sont pas des habitués de ce genre de déplacement, auront à surmonter deux obstacles : l’humidité et l’altitude. Pour Madih, la question qui se pose est de savoir bien répartir la condition physique tout au long du match, pour ne pas tomber dans le piège de manque de fraîcheur physique. Avant son départ pour Addis-Abeba, Mustapha Madih a fait savoir que tous les joueurs, qui ont évolué lors de la dernière sortie des Lionceaux, au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat contre l’Ouganda, seront présents ce dimanche. Les autres professionnels ?. À l’exception de Jawad Zaïri, qui ne sera pas de la partie car le club Sochaux compte énormément sur son attaquant pour le reste du championnat, depuis sa brillante prestation en Coupe de l’UEFA face à l’Inter et le week-end dernier face au club de la capitale PSG, rien n’est encore sûr pour le cas de Marouane Chammakh.
L’international marocain devait jouer, jeudi soir, avec son club Bordeaux, toujours en lice dans la Coupe de l’UEFA. Selon Madih, les négociations sont en cours pour que le Bordelais puisse rejoindre ses co-équipiers le lendemain de la rencontre des huitièmes de finale aller de l’UEFA qui devait mettre aux prises, à Bordeaux, les Girondins aux Belges de FC Bruges.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *