L’Euro-2004 en chiffres

10. Le nombre de matches nuls puisque Portugal-Angleterre (2-2 a.p.) et Suède – Pays-Bas (0-0 a.p.) sont venus s’ajouter aux huit du 1er tour. (publicité)
4. Soit le nombre de 0-0 depuis le début de l’épreuve, lors de Suisse-Croatie, Danemark-Italie et Lettonie-Allemagne en 1re phase, et Suède-Pays-Bas, en quarts de finale, après 120 minutes de jeu.
72. Comme le nombre de buts qui ont été inscrits en 28 rencontres, soit une moyenne de 2,57 buts par match. Les quarts de finale ont été moins prolifiques (8 buts en 4 matches) puisqu’à l’issue du 1er tour, cette moyenne était de 2,66. La répartition par mi-temps est la suivante: 29 en première, 41 en seconde, et 2 en prolongation.
8. C’est l’ensemble des penalties qui ont été sifflés en 28 matches, pour sept réussis. Aucun en quarts de finale. La France est la seule à en avoir concédé deux, mais son gardien Fabien Barthez est le seul à en avoir arrêté un, celui de l’Anglais David Beckham. A l’inverse, la Suède en a obtenu deux et les a donc transformés.
5. Bis, avec le Tchèque Milan Baros qui a pris la tête du classement des buteurs avec cinq buts grâce à son doublé en quarts de finale contre le Danemark. Le joueur de Liverpool, qui a marqué à chaque rencontre, devance d’une unité l’Anglais Wayne Rooney et le Néerlandais Ruud van Nistelrooy. Mais seul le Néerlandais peut espérer le rejoindre voire le dépasser.
8. C’est le nombre des doublés qui ont été réalisés jusqu’à présent, celui du Tchèque Baros venant s’ajouter aux 7 de la première phase: les Français Zineddine Zidane et Thierry Henry, le Suédois Henrik Larsson, le Danois Jon Dahl Tomasson, le Néerlandais Ruud van Nistelrooy et l’Anglais Wayne Rooney, à deux reprises.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *