L’histoire se répète pour le Paris-SG

On pensait les hommes de Luis Fernandez enfin dotés d’un projet après deux victoires convaincantes face à Strasbourg (3-0) puis Ujpest en Coupe de l’UEFA (3-0). Pour son troisième match en huit jours au Parc, le PSG a pourtant renoué avec ses passages à vide, notamment en première mi-temps.
« On avait les jambes lourdes après la coupe d’Europe », a plaidé Luis Fernandez, qui assure avoir retenu une leçon de cette semaine « européenne »: « Par expérience, je saurai qu’il faut désormais une équipe le jeudi et une équipe le dimanche. Je ne vais pas perdre des points en championnat en laissant des forces le jeudi. » Comme contre Ajaccio (2-2) et Nice (1-1), les Parisiens laissent donc filer deux nouveaux points alors qu’ils avaient l’occasion de prendre la roue de Nice, le leader, et Auxerre, son dauphin. « Malgré tout, je suis content de la réaction de mes joueurs.
En deuxième mi-temps, on a eu plus de mouvement, plus de profondeur », ajoute Fernandez, conscient que, sans l’égalisation de Paulo Cesar en force sur un service d’Andre Luiz (78e), les regrets parisiens auraient été plus amers encore. Pour Bastia, l’opération rachat est réussie après la défaite contre Ajaccio (1-2) dans le derby corse, la blessure du milieu de terrain Mickaël Essien (fracture de la malléole gauche) exceptée. «On était surtout venu pour redorer notre blason, indiquait José Pasqualetti, entraîneur-adjoint de Bastia.
Peu importait le résultat, on voulait retrouver un groupe et un esprit. Le point pris, c’est au-delà de nos espérances.» Les Corses ont retrouvé une âme mais aussi un buteur avec Lilian Laslandes, qui semble en avoir fini avec ses galères de Sunderland (1re div. anglaise) et Cologne (1re div. allemande).
L’ancien Bordelais a inscrit dimanche son deuxième but en une semaine et retrouvé le sourire sous le maillot à la tête de Maure: « C’est bien de prendre ce point après Ajaccio, confirme Laslandes.
Sur un plan personnel, je suis content d’avoir marqué pour me rattraper après avoir manqué une occasion en première mi-temps. » La venue de Bordeaux, samedi pour la 9e journée de Ligue 1, lui offre maintenant l’occasion de prolonger la belle histoire contre son ancien club.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *