L’hommage aux cavaliers

Deux ans après la création du magazine trimestriel spécialisé, «Maroc Equestre», le temps est à la célébration des sports équestres marocains. Une soirée de gala, baptisée «Trophée Maroc Equestre» et consacrant les différentes composantes de cette discipline, aura lieu le vendredi prochain. Un rendez-vous de la convivialité et de la reconnaissance que les organisateurs ont tenu à annoncer lors de la conférence de presse qui a eu lieu mardi dernier à Rabat. Placée sous la présidence effective de son altesse la princesse Lalla Amina, présidente de la Fédération royale marocaines des sports équestres, 16 catégories seront primées lors de cette manifestation. Des cadets à l’équipe nationale, en passant par la fantasia, les clubs et l’équipe militaire, tout le monde y aura sa part du gâteau. Sans oublier l’acteur principal de ce sport et qui n’est autre que le cheval. Un grand hommage sera également rendu aux anciens champions du Maroc qui longtemps ont fait pendant la gloire de cette discipline. Près de mille personne sont attendues pour cette soirée-événement. Parmi elles, on retrouve les meilleurs cavaliers que compte le royaume. Des cavaliers qui brillent sur toutes les scènes, nationale et internationale. Des célébrités tant sportives qu’artistiques seront également de la fête. On en citera l’ex-champion olympique Saïd Aouita, le recordman mondial Hicham el Guerrouj, le footballeur Noureddine Naybet et le tennisman Hicham Arazi. Rachid el Ouali, le réalisateur Nabil Ayouch et le peintre Hassan el Glaoui seront présents à cette soirée. Les principaux médias nationaux, audiovisuels et écrits, seront aussi représentés. Le but de cette soirée est de rendre honneur aux sports équestres nationaux. Un événement dicté par la tradition chevaleresque dont d’aucun n’ignore la signification dans notre pays. Pour Badr Fakir, secrétaire général de la fédération et directeur de la revue «Maroc Equestre», le but est également de médiatiser davantage cette discipline de façon à la rendre plus accessible à une plus large audience. Fakir déplore à ce propos l’absence de publications et de journalistes spécialisés dans les sports équestres. Pour lui, il serait grand temps de toucher non seulement les cavaliers et les adeptes du cheval, mais aussi un grand public afin de le sensibiliser et l’informer sur cet art qui occupe une place privilégiée dans notre histoire, notre culture et notre civilisation. C’est dans cette optique qu’a été Créé le magazine Maroc Equestre en décembre 1999. Premier magazine du cheval édité au Maroc, la revue traite de tout ce qui se rapporte aux sports équestres, notamment le saut d’obstacles, le cross, le dressage, la voltige, les randonnées, l’élevage ainsi que les règles et la médecine vétérinaire. Une initiative à saluer, un sport à suivre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *