Liga : le FC Séville seul dauphin

Le FC Séville a repris samedi la 2e place du championnat d’Espagne de football en dominant à domicile (2-1) le Real Madrid (3e), lors de la 14e journée, confirmant qu’il était plus qu’un simple outsider pour le titre.
Dimanche soir, le Valence CF a mis fin à une série de six matches sans victoire (quatre défaites et deux nuls) en dominant facilement (4-0) un Deportivo La Corogne réduit à dix en fin de première période.  Valence, qui récupérait son capitaine David Albelda, de retour de blessure, s’est imposé sur des buts de Miguel Angel Angulo, David Villa (deux fois, dont un penalty) et Vicente.
Après plus d’un tiers de la Liga 2006-2007, le FC Séville est à deux points du Barça, vainqueur de la Real Sociedad samedi au Nou Camp  (1-0), et devance de deux points le Real Madrid.
«Nous sommes en course avec les deux grandes équipes de la Liga, le Real Madrid et Barcelone, en jouant au même niveau qu’elles », a reconnu l’entraîneur du FC Séville, Juande Ramos, avant de se faire plus prudent : « si nous nous retrouvons dans la même situation à six journées de la fin nous serons dans le coup, mais le championnat est encore long». Samedi soir, les Sévillans ont remporté une victoire de prestige, qui plus est après avoir été menés au score.
L’Anglais David Beckham, qui retrouvait une place de titulaire en raison de la suspension du Malien Mahamadou Diarra, ouvrait le score sur coup franc, mais il était difficile de savoir s’il voulait réellement marquer ou trouver la tête d’un partenaire (13e). Le FC Séville n’a pas accusé le coup et a égalisé quatre minutes plus tard par Frédéric Kanouté. Le Franco-Malien, toujours en tête du classement des buteurs en compagnie de Ronaldinho et Diego Milito, a trompé Casillas après avoir suivi une frappe fracassante de Luis Fabiano sur la barre. Sévillans et Madrilènes ont eu plusieurs occasions de prendre l’avantage, mais les premiers nommés, sur leur pelouse, ont fait la différence grâce à un geste acrobatique et chanceux de l’Uruguayen Ernesto Javier Chevanton à moins d’un quart d’heure de la fin (2-1, 77e). Dimanche, l’Atletico Madrid a perdu sa 4e place, la dernière qualificative pour la C1, en s’inclinant à domicile (1-2) devant l’Espanyol Barcelone, toujours mal classé mais en nets progrès. Les Catalans avaient battu le FC Séville le week-end dernier (2-1).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *