Liga : Le Real de Madrid en petite forme

Liga : Le Real de Madrid en petite forme

Les maîtres de l’estadio Bernabeu sombrent visiblement dans la torpeur, ou du moins tardent plus que la normale à recouvrer leur statut de ténors de la Ligua, cette grande équipe qui émerveillait les spectateurs du monde entier et non seulement de l’Espagne. Le grand club ibérique n’est apparemment pas prêt à se relever de la débandade qui le secoue. Samedi, les basques de l’Atletico Bilbao ont largement dominé l’équipe du Real avant de la battre par 2 buts à un lors du match avancé de la cinquième journée du Championnat d’Espagne de football.
Lors de ce match, le Real Madrid, amputé de Zinédine Zidane et Solari, blessés, et Roberto Carlos, préservé, n’a même pas été capable de faire circuler le ballon dans la surface basque. Comme l’an dernier, le Real Madrid a été défait par l’Athletic Bilbao impérial sur son terrain, et comme l’an dernier, le seul buteur madrilène a été Raùl. Le club basque a dominé la première période de bout en bout et a conclu sa bonne prestation par deux buts de la tête. En seconde mi-temps, les hommes de Garcia Remon se sont quelque peu réveillés, mais leur réaction ne fut pas suffisante pour renverser la vapeur. Les Merengues espèrent se rattraper lors de la réception de l’AS Roma qui traverse également une passe difficile. L’Athletic, lui, a en revanche dominé son sujet tout en profitant des erreurs de Raul Bravo, remplaçant de Roberto Carlos sur la gauche.
Sur le premier but, Urzaiz a profité d’une hésitation et d’une mauvaise anticipation de Raul Bravo pour se retrouver seul face à Casillas (1-0, 10e). Sur le deuxième, Ezquerro s’est montré plus véloce que Raul Bravo, doublant la marque de la tête (2-0, 45e). Le score aurait même pu être plus lourd sans deux interventions déterminantes de Casillas. Le Real a réagi en début de la seconde période. Après une talonnade de Guti, Raul a esquivé un défenseur basque et placé une frappe du droit dans le coin droit d’Aranzubia depuis l’extérieur de la surface (2-1, 51). Avec ce but, Raul, très critiqué ces derniers mois, met fin à la sécheresse qui durait depuis le 20 mars, date de son dernier but en Championnat contre. l’Athletic à Bilbao. Quoi qu’il en soit, ce but n’a été qu’un semblant de réveil, le Real tombant ensuite dans ses erreurs et l’Athletic dominant la rencontre. Fait inhabituel, le Real n’a pas obtenu le moindre corner pendant la rencontre. Les deux leaders, le FC Barcelone et Valence, jouent respectivement à Majorque et contre le Racing Santander, dimanche.
Dans la capitale espagnole, l’Atletico de Madrid a empoché les trois points contre le cours du jeu grâce à un unique but de Salva à la 41ème minute, prenant ainsi sa revanche sur Villareal qui l’avait éliminé en finale de la Coupe Intertoto. Villarreal a tout de même dominé pendant presque tout le match, mais malheureusement sans pouvoir atteindre les filets de leurs adversaires.
Les Madrilènes, qui ont perdu le Français Peter Luccin, victime d’une entorse à la cheville gauche (indisponible 10 jours), ont terminé la rencontre à 10 après l’exclusion de Perera mais ont tout de même pu résister aux assauts de leurs rivaux frustrés par la malchance, et se replacer dans le haut du classement avec 10 points.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *