Liga : Les clubs espagnols persistent à vouloir jouer le vendredi et le lundi

Liga : Les clubs espagnols persistent à vouloir  jouer le vendredi et le lundi

La Ligue espagnole, l’organisme qui regroupe les clubs professionnels, réunie mercredi, s’est déclarée «préoccupée» par la décision de la fédération espagnole (RFEF) de ne jouer le championnat que le samedi et le dimanche.

«Au nom de tous les membres du championnat, j’exprime notre inquiétude face à ce que nous considérons comme une ingérence dans le champ de compétences de la Liga par la RFEF», a déclaré Miguel Angel Gil Marin, directeur général de l’Atlético Madrid et porte-parole des clubs espagnols, devant les médias à la suite d’une assemblée extraordinaire. Les responsables des clubs espagnols craignent que la décision de la RFEF ne compromette les contrats de droits de télévision, qui prévoient de jouer le vendredi et le lundi, déjà signés avec les opérateurs.

Si ces accords sont remis en question, «le fait que les opérateurs de télévision puissent cesser de payer une partie des contrats signés remet également en question la possibilité de respecter nos engagements avec nos joueurs et nos techniciens, d’où notre grande préoccupation», a ajouté Gil Marin.

«Nous sommes inquiets de la situation car les droits de télévision sont extrêmement importants dans la vie quotidienne des clubs et que ces mêmes droits ont fait de notre ligue la plus importante au monde», a également déclaré le président du FC Séville José Castro mercredi.

Vendredi 26 juillet, la juge unique de la Fédération espagnole de football (RFEF) avait décrété qu’il n’y aurait pas de matches de Liga le vendredi et le lundi, contre l’avis de la Ligue espagnole, en attendant la décision des tribunaux ordinaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *