Ligue Arabe des champions: le Wydad stoppé en quart de finale

Le Wydad a très mal débuté cette deuxième manche des quarts de finale en laissant aux visiteurs le soin de faire l’essentiel du jeu et de mener les débats sans montrer de réelles capacités à réagir ni à prendre le match en main.

Il a fallu attendre le quart d’heure de jeu pour que le public, estimé à quelque 25.000 spectateurs, assiste à la première réaction des wydadis sur un tir bien cadré de Mariani détourné en corner par le gardien de but saoudien.

Ce réveil ne durera pas longtemps puisque dix minutes plus tard les joueurs d’Al Ahly trouveront la brèche dans la défense pour inscrire un but par l’intermédiaire de Mohamad Chahoub (26è) concrétisant, par-là, leur meilleure occupation des compartiments du jeu et discipline tactique.

Pourtant, dés l’entame du match, le flanc droit des saoudiens, très entreprenant, a été à l’origine de plusieurs actions offensives dangereuses.

Des avertissements que les Wydadis n’ont apparemment pas pris en considération.

Désormais, au cumul des deux matches, le Wydad devait réussir au moins la passe de trois pour s’assurer le ticket de qualification, tout en veillant à ne plus encaisser. Ils tenteront d’accuser le coup et de relancer la machine, mais sur l’action suivante (27ème), Sarsar qui a dribblé le gardien de but saoudien rate lamentablement, tel un débutant devant une cage vide.

 »Nous espérions marquer les premiers pour prendre de l’ascendant, mais le but encaissé nous a perturbés. Les joueurs ont tenté de réagir et ont tout fait pour renverser cette situation, mais c’était difficile face à une équipe très coriace », a regretté l’entraîneur du Wydad, Jacky Bonnevay, dont l’équipe doit dorénavant se concentrer uniquement sur la course au championnat pour sauver sa saison après son élimination de la coupe du trône.

La pression du Wydad pour rétablir la parité au score avant de rejoindre le repos sera infructueuse tout comme la volonté et l’envie de ses joueurs d’aller au charbon pour arracher cette qualification à la reprise.

Leurs efforts seront récompensés à la 62ème quand Madihi redonne un brin d’espoir aux siens profitant d’un mauvais renvoi du gardien Hassan Badr, suite à un tir tendu de Mariana sur balle arrêtée.

Mais, le score en restera là, les Saoudiens cherchant plus à gérer le résultat surtout en évoluant à dix dés la 71è, suite à l’expulsion de Khaled Aziz.

 »La qualification s’est plus jouée au match aller même si le score était étriqué (1-0) alors que mes joueurs auraient pu l’emporter largement. Nous avons évolué plus tranquilles à Casablanca en jouant la défense avancée et en menant des contres rapides, une tactique qui s’est révélée payante », a déclaré pour sa part l’entraîneur brésilien d’Al Ahly, Pakita.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *