Ligue des champions : Barcelone a tremblé, mais le Barça est passé

Ligue des champions : Barcelone a tremblé, mais le Barça est passé

Le FC Barcelone, porté par un but de Lionel Messi et un récital de ses virtuoses, a écarté Manchester City (2-1) mercredi au Camp Nou pour rejoindre les quarts de la Ligue des champions et effacer avec orgueil sa récente mauvaise passe.

L'ego touché mais le talent intact, le Barça est revenu à ses gammes: jeu court, mouvement, vitesse, et toute la symphonie des meilleurs manieurs de ballon catalans, pourtant impuissants lors de la défaite à Valladolid samedi en Liga (1-0).

Les "Citizens", déjà battus 2-0 en huitième de finale aller en Angleterre, ont certes eu le mérite d'y croire, notamment en début de deuxième période, mais ont enchaîné les fausses notes dans la finition avant de terminer à dix après l'exclusion de Zabaleta (78).

Dans l'ensemble, les Catalans ont dominé, attaqué, régalé, bref, répliqué aux critiques qui les annonçaient en "fin de cycle".

C'est un onze de gala qui était aligné côté barcelonais, avec Neymar à droite, Messi en pointe, Xavi et Fabregas à la baguette et Iniesta dans le couloir gauche.

Cette composition, destinée à contrôler le jeu, avait fait le succès de Barcelone à l'aller? Elle a eu le même effet au retour.

D'entrée, on a bien vu que ce Barça-là n'était pas le même qui venait de perdre deux de ses trois derniers matches de Championnat. Iniesta était virevoltant, Neymar insaisissable et Messi affamé de ballon.

En face, City n'a souvent eu d'autre recours que son physique, multipliant les fautes, qui ont valu des cartons jaunes rapides à Kolarov, Fernandinho et Zabaleta.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *