Ligue des champions d’Afrique : Le MAT joue son va-tout face à Al Hilal

Ligue des champions d’Afrique : Le MAT joue son va-tout  face à Al Hilal

Bien que soutenu par un public nombreux, le MAT n’a pas pu aller au-delà d’un nul (1-1) lors de son dernier match face au club soudanais d’Al Hilal comptant pour la 3ème journée du groupe A de la Ligue des champions d’Afrique. Un résultat qui compromet sérieusement ses chances de qualification pour le prochain tour. Face à ce même adversaire coriace, les protégés de Sergio Lobera entameront la phase retour et iront chercher d’importants points à Omdurman vendredi en soirée.

Le MAT connaît très bien son adversaire, qui lui a donné du fil à retordre il y a deux semaines. Malgré la domination territoriale des Tétouanais, ils n’avaient pas pu s’imposer, tellement leur adversaire du jour absorbait efficacement les attaques et surprenait par quelques contre-attaques une défense tétouanaise qui, manifestement, a beaucoup souffert de l’absence de ses piliers Mohamed Aberhoun et Mortada Fall. Leur retour pour la rencontre de ce vendredi représente un bon renfort pour leurs co-équipiers.

Mais ce n’est que partie remise. L’entraîneur espagnol souffrira de l’absence d’autres éléments. Ainsi, a-t-il été décidé d’écarter les attaquants Zaid Karrouch et Zouhair Naim en raison de leurs blessures respectives. Lobera devra donc composer avec les autres éléments dont il dispose et trouver la meilleure formule pour créer l’homogénéité escomptée.

Aujourd’hui, un grand nombre de supporters des représentants de la Colombe Blanche pointent du doigt le bureau dirigeant du club pour s’être séparé des services de Mohcine Iajour, le goleador qui faisait la différence et modifiait à lui seul tout le schéma tactique de l’adversaire. Depuis son départ pour une nouvelle aventure au Qatar, l’attaque tétouanaise bat de l’aile. Son efficacité s’amenuise de plus en plus. Les nouvelles recrues ne sont pas parvenues jusqu’à maintenant à prendre le relais comme il se doit. Il existe certes un temps d’adapatation, mais il urge de trouver l’alchimie efficace le plus tôt possible.

Le MAT joue désormais son va-tout. Abdeladim Khedrouf et ses collègues qui disputent la C1 pour la deuxième fois de leur histoire doivent rattraper leur retard, surtout après leur défaite dès leur entrée en lice face aux Egyptiens de Smouha (2-3) et le match nul (0-0) à domicile face aux Congolais du Tout Puissant Mazembe, quadruple champion d’Afrique.

En tête du classement du groupe A, le TP Mazembe devance au goal-average Al Hilal (5 pts). Smouha est 3è (3 pts), suivi du MAT qui reste dernier avec 2 points à son compteur. Les chances de se qualifier au prochain tour s’affaiblissent mais il faut y croire jusqu’à la fin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *